En matière de prêts bancaires, les banques françaises seraient moins frileuses que les autres banques européennes….mais les TPE sont de plus en plus ignorées par les banques, et ont des difficultés croissantes à accéder aux crédits et aux prêts bancaires qui sont pourtant indispensables à leur survie.

TPE : crédits et prêts bancaires

Dans un sujet diffusé au journal télévisé de France 2 (à voir ici),  le journaliste explique qu’il y a bien une augmentation du refus des crédit, mais qu’elle est plus modérée en France qu’en Europe.

Seuls les crédits à court terme sont majoritairement refusés, car après des années de crise économique, les entreprises qui les sollicitent sont de plus en plus fragiles. En revanche, il n’y aurait pas de problèmes particuliers avec les crédits à long terme, qui baissent uniquement parce que les dirigeants ne les sollicitent pas.

Les banques délaissent les TPE

Or qui a le plus besoin de crédits à court terme ? Les TPE.

Les entreprises qui ont moins de 10 salariés sont complètement délaissées par les banques, y compris lorsqu’elles ne sont pas en difficulté. Le problème majeur viendrait du carnet de commandes, trop court  pour rassurer les banquiers.

Le médiateur du crédit confirme cette tendance :  en 2013, le médiateur a du intervenir pour débloquer 1,3 milliard de prêts à destination de plus de 1 500 entreprises. Selon France Info, cela représente 48 000 emplois sauvés. 

C’est la première fois depuis 2009 et le début de la crise que les saisines du médiateur du crédit augmentent : + 8% en 2013.

De plus en plus d’entrepreneurs témoignent également que les banques ont supprimé leur découvert autorisé, les mettant ainsi dans une situation délicate.

 Un cercle vicieux

Les petites entreprises doivent lutter au quotidien pour maintenir leur activité dans un contexte économique morose. Or c’est justement lorsqu’elles ont besoin d’être soutenues par les banques que celles-ci bottent en touche….

C’est un cercle vicieux : si les problèmes de trésorerie ou de financement atteignent 36 %sur les six derniers mois, c’est aussi parque les partenaires des entreprises ne jouent pas le jeu. Et lorsque les petites entreprises sont touchées, l’impact sur l’économie nationale est évident : les TPE représentent plus de 90 % des entreprises et plus du tiers de l’emploi en France.

Toujours sur France Info (source), Jeanne-Marie Prost, médiatrice nationale du crédit, insiste : “Il faut tout faire pour éviter que le système se grippe”.

En somme, et pour terminer sur un trait d’humour :Un banquier, c’est quelqu’un qui vous prête un parapluie par beau temps et vous le reprend lorsqu’il commence à pleuvoir. (Mark Twain)

La semaine prochaine (du 11 au 18 mars 2014), Gautier-Girard.com vous proposera un événement éditorial consacré au financement d’entreprise afin de vous aider à trouver des solutions pour continuer à développer votre entreprise !

Crédit photo : merci à Hassan Humayun
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement