Comment choisir un bon expert-comptable ? Comment être sûr que le prestataire en face de vous sera compétent et qu’il répondra à vos attentes ?

Voici 3 bons réflexes à avoir pour faire le bon choix et éviter de se planter :

Ce dossier est réalisé à l’occasion des 3 Jours des Experts-Comptables du 29 septembre au 1er octobre 2015 sur Gautier-Girard.com.

Comment choisir un bon expert-comptable en 2015

1) Vérifier s’il s’agit d’un “vrai” expert-comptable

A partir du moment où vous faites appel à un prestataire indépendant pour tenir votre comptabilité et procéder aux déclarations fiscales, il faut qu’il soit expert-comptable.

Mais il y a des individus peu scrupuleux qui vous laissent volontairement croire qu’ils sont experts-comptables alors que c’est faux.  D’autres encore vont vous dire qu’ils ont le droit de réaliser ces prestations, même sans être inscrits à l’Ordre des Experts-Comptables.

Dans les deux cas,  vous vous faites avoir et vous pouvez le payer très cher : erreurs comptables, délais non respectés (donc des pénalités à payer) , pas d’assurance pro en cas de litige, pas de conseils ni d’accompagnement lors d’un contrôle fiscal….

Et le phénomène est très répandu : sur l’ensemble des prestataires proposant la tenue de votre comptabilité, seulement la moitié seraient véritablement des experts-comptables.

Il faut donc prendre le temps de bien vérifier si votre futur expert-comptable est inscrit à l’Ordre des Experts-Comptables (voir l’annuaire).

2) Oser poser des questions

Comment trouver un expert-comptable en 2015

Ne vous laissez pas intimider ! Vous avez tout intérêt à oser aborder tous les aspects liés à votre future collaboration.

D’abord, avant de vous rendre à une première consultation, vous pouvez demander si elle est gratuite ou payante (certains experts-comptables appliquent une facturation au tarif horaire).

Ensuite, durant la consultation (ou l’entretien téléphonique s’il s’agit d’un expert-comptable en ligne), faites-vous préciser :

  • toutes les prestations qui sont comprises dans le forfait qu’il vous propose (liasse fiscale, comptes annuels, conseils / réponse à des questions….)
  • la fréquence avec laquelle la comptabilité est réalisée (une ou plusieurs fois par an)
  • le mode de fonctionnement (expert-comptable qui se déplace ou non)

3) Bien lire la lettre de mission

La lettre de mission et son rôle dans la relation avec l’expert-comptable

Discuter avec votre futur expert-comptable n’est pas suffisant.

Vous devez ensuite demander, si l’expert-comptable ne le propose pas, une proposition de mission. Ce document va vous permettre de procéder, le cas échéant, à des modifications concernant les obligations du prestataire et les prestations qu’il devra effectuer. C’est aussi une bonne base pour procéder à une comparaison avec d’autres experts-comptables.

Lorsque la proposition de mission est satisfaisante, vous pouvez alors demander à l’expert-comptable de rédiger la lettre de mission définitive.

L’étape de vérification est très importante car, en cas de litige, l’expert-comptable ne sera engagé que par le contenu de la lettre de mission (et pas par ce qu’il aura pu vous dire à l’oral).

Et vous, qu’en pensez-vous ? Comment avez-vous procédé pour choisir votre expert-comptable ?

Crédit photoShutterstock.com
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement