Une idée reçue, bien enracinée culturellement, consiste à dire que travailler plus est l’alpha et l’omega de la réussite. Il faudrait en faire toujours plus, se dépasser sans cesse, ne pas compter ses heures…

Sauf que le corps humain, cerveau inclus, n’est pas un ordinateur ! Au-delà du temps à consacrer au sommeil (voir à ce sujet : Vous dormez moins de six heures par nuit ? Vous mettez votre santé en danger !), il est aussi très important de s’octroyer des pauses dans la journée.

En effet, votre cerveau est un organe particulièrement “énergivore” : même s’il est très léger (il ne représente que 2% du poids total du corps), il engloutit chaque jour à lui seul 20% de votre  énergie !

Boostez votre productivité : votre cerveau a besoin de se reposer

Apprenez à doser vos efforts

Si vous passez votre temps à travailler, vous finissez par épuiser votre cerveau.

Cela va avoir au moins trois conséquences négatives :

  • plus votre cerveau est fatigué, plus il aura besoin de temps pour récupérer
  • vous multipliez les risques d’erreurs ou de prises de mauvaises décisions
  • dans vos longues journées de travail, vous faites aussi beaucoup de “présentiel” : vous êtes présent physiquement, mais en réalité vous ne parvenez pas à avancer sur quoi que ce soit.

En réalité, il est beaucoup plus efficace de vous adapter aux besoins de votre corps. Par exemple, il est préférable de s’atteler aux tâches complexes/importantes le matin, quand vous êtes frais et dispos. Vous avez donc intérêt à apprendre à lister vos priorités pour mieux structurer vos journées.

Octroyez-vous des pauses

Votre cerveau a besoin de souffler, même pendant la journée !  Prendre une pause n’est donc pas du temps perdu : il va utiliser ce moment pour se restaurer et continuer à fonctionner au maximum de ses capacités.

Paradoxalement, ces moments de repos vont donc booster votre productivité puisqu’ils vont stimuler votre créativité, votre capacité de concentration et votre mémoire.

Vous pouvez en outre varier les plaisirs en variant la durée et le contenu des pauses :

  • ne faites rien ou alors très peu : fermer les yeux, regarder un paysage, effectuer des exercices de respiration ou de la méditation, s’étirer…
  • et/ou pratiquez une activité distrayante/artistique/physique : écouter de la musique, téléphoner à un ami, faire un peu de sport, dessiner…

Il est aussi possible de planifier des tâches qui, même si elles ne constituent pas de véritables plages de repos, ne solliciteront pas trop votre cerveau. C’est le cas de toutes les tâches “routinières”, celles que vous allez faire machinalement sans avoir réellement besoin d’être concentré ou de réfléchir.

 Ne faites pas plusieurs choses à la fois

Le travail en mode multitâches est l’ennemi de la productivité ! Les neurosciences ont démontré que notre cerveau n’est tout simplement pas conçu pour cette façon de fonctionner.

Dans son livre Les 12 lois du cerveau, le Docteur John Medina (biologiste moléculaire du développement, consultant-chercheur, et enseignant au Département de Génie biologique à la Faculté de Médecine de Washington) cite des études démontrant que le multitâche augmente de 50% le risque d’erreurs.

Il y a pire : le travail en mode multitâche détruit la matière grise de votre cerveau.

Avouez que cela donne à réfléchir, non ? Et vous, qu’en pensez-vous ?

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement