Un des fondements de la gestion du temps suppose d’établir un ordre de priorité entre ce qui est important et ce qui ne l’est pas.

Mais comment déterminer l’urgence ou l’importance d’une tâche ? La question n’est pas toujours évidente à trancher, surtout pour les entrepreneurs qui exercent en solo : face à la multitude de tâches à accomplir, il est facile de se sentir submergé…

Pour vous aider, voici une règle très connue en matière de planification des tâches : la loi de Pareto. Elle ne résoudra pas tous vos problèmes d’un coup de baguette magique, mais elle constitue un indicateur très intéressant.

La loi de Pareto ou la loi du 80/20

 

Vilfredo Pareto était un économiste et un sociologue du 19ème siècle. A partir d’observations empiriques, il était parvenu à la conclusion suivante :

20 % des causes génèrent 80 % des résultats

Les causes peuvent être le travail, les clients, le trafic de votre site web…. Par exemple, cela revient à dire que 20% de vos clients représentent 80 % de votre chiffre d’affaires ou que 20% du travail effectué chaque jour engendre 80% des résultats obtenus.

La proportion des 20/80 est parfois légèrement différente (10/90 ou 30/70) mais c’est surtout la règle de grandeur qu’il faut retenir.

 

La loi de Pareto appliquée l’organisation du temps

 

Il faut pondérer la loi de Pareto par rapport aux spécificités de votre activité mais elle va vous permettre de dégager les efforts stratégiques des efforts secondaires.  Les efforts stratégiques vont alors devenir prioritaires puisque ce sont eux qui sont réellement payants et qui vous font avancer.

Dans un premier temps, dressez le bilan de chaque journée/semaine :

  • quelles sont les tâches qui se sont soldées par un résultat concret ?
  • quels sont les activités les plus rentables de votre métier ?
  • à quel moment de la journée êtes-vous le plus productif ?
  • quels sont vos meilleurs clients ?

Ne vous fiez pas à votre seule intuition : il faut baser votre analyse sur des données chiffrées et rationnelles pour identifier les éléments majeurs décisifs qui doivent retenir toute votre attention.

Grâce aux résultats obtenus, vous allez pouvoir réorganiser votre travail en fonction de vos intérêts et non d’idées pré-conçues ou de pressions extérieures. Vous pourrez aussi mettre en place des actions ciblées comme l’envoi de promotions exclusives à vos meilleurs clients et déléguer certaines tâches non prioritaires mais essentielles si vous n’avez pas le temps de les traiter (comme l’administratif, la comptabilité, etc…).

Le point faible de la loi de Pareto tient surtout au fait qu’elle en prend pas du tout en compte certains facteurs psychologiques et humains  : par exemple, un petit client chez vous est peut-être un très gros client chez vos concurrents et le négliger totalement peut aussi vous conduire à perdre des ventes… Mais dans les situations de stress ou d’urgence, elle reste néanmoins une boussole assez précieuse pour les entrepreneurs !

Et vous, appliquez-vous la loi de Pareto dans votre entreprise ?

Crédit photo : merci à f.e.weaver

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement