Le but d’un site internet (e-commerce ou site vitrine) est d’obtenir le maximum de contacts qualifiés ou de ventes. Mais pour parvenir à un tel résultat, il ne faut pas seulement réfléchir aux moyens d’attirer des visiteurs sur votre site.

Avant même de penser à la publicité ou au référencement, il faut tout d’abord vous assurer que votre site soit réellement performant et fonctionnel.  Parmi les paramètres à prendre en compte pour optimiser vos taux de conversion, voici deux petites astuces très efficaces:

Le choix de la solution de paiement

 

Il arrive souvent que le client d’un site e-commerce renonce à sa commande au moment de payer.  Deux raisons essentielles expliquent ce phénomène :

  • il découvre à la fin du processus d’achat le montant des frais de livraison
  • il est contraint de payer par carte bancaire uniquement

Certains clients sont inquiets à l’idée de laisser leur numéro de carte en ligne, surtout lorsqu’il s’agit d’un premier achat auprès d’un vendeur qu’ils ne connaissent pas encore. Échaudés par une mauvaise expérience ou tout simplement sceptiques, ils ne veulent pas vous communiquer des données aussi confidentielles.

Alors pourquoi ne pas les laisser choisir ? Vous pouvez proposer le paiement par carte bancaire, par chèque (avec envoi du produit à réception du règlement) ou même via des services alternatifs comme Paypal.

 

Le choix du moyen de prise de contact

 

Certains clients préfèrent téléphoner avant de commander ou d’envoyer une demande de devis à un prestataire. Mais, trop souvent, cette opération est plus compliquée qu’il n’y paraît.

Imaginons qu’un de vos prospects regarde une fiche-produit ou le descriptif d’une de vos prestations. Il a envie de vous poser une question avant d’aller plus loin. Mais ce n’est pas toujours facile ! Le plus souvent, il doit :

  1. Quitter la page où il se trouve pour rechercher le numéro de téléphone
  2. Parfois, ce moyen de contact n’a pas été prévu. Ou alors il ne se trouve pas dans la page contacts mais dans les mentions légales ou dans les CGV (Conditions Générales de Vente).
  3. S’il veut vous téléphoner tout en regardant la page qui l’intéresse, il doit alors noter le numéro.
  4. S’il y a des références produits à communiquer, il va devoir parcourir le site en sens inverse pour retrouver son produit
  5. Il peut enfin vous appeler et être renseigné

Résultat : le plus souvent votre prospect s’impatiente et renonce à vous contacter. Pourtant, pour éviter 3 de ces étapes, il suffit tout simplement de rajouter le numéro de téléphone dans la structure du site. 

Enfin, n’oubliez pas de le mentionner à nouveau dans la page “contacts” avec votre adresse email ou un formulaire, et vos coordonnées postales. 

Crédit photo : merci à shawnzrossi

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement