A quel moment est-il préférable de publier un message sur les réseaux sociaux pour augmenter son efficacité ? Adopter le bon timing peut vous apporter un avantage significatif sur vos concurrents…

Dans le cadre de la semaine du Web marketing sur Gautier-Girard.com du 16 au 22 avril 2013, découvrez quand publier vos messages pour avoir un maximum d’impact sur vos lecteurs.

réseaux sociaux et webmarketing

Le week-end : un créneau à exploiter

Comment vous démarquer de vos concurrents, promouvoir votre entreprise et obtenir des résultats intéressants sur les réseaux sociaux ? Parce qu’il n’est pas toujours facile d’être visible et d’attirer l’attention des internautes, déjà saturés d’informations, vous pouvez augmenter l’impact de chaque message en choisissant le moment de vos publications en fonction de votre secteur d’activité.

Comme pour l’envoi d’e-mails, le week-end bénéficie souvent d’un engagement supérieur (partages, …) à celui de la semaine. Autre avantage : le samedi, et surtout le dimanche, sont des journées encore trop délaissées par les entreprises.

Prenons l’exemple de Facebook.  Une étude de l’agence Lipchin publiée en fin d’année dernière, mettait en avant des tendances claires :

  • publicité et conseil : + 69% de partages le week-end, alors que seulement 11% des entreprises de ce secteur publient le week-end
  • automobile : + 15 %
  • divertissement : + 20 %
  • alimentation : + 19%
  • voyages et loisirs : + 19%
  • santé et beauté : + 12%
  • ….

Il existe quelques exceptions (technologie, vente au détail…) donc il est recommandé de faire des tests durant quelques semaines pour trouver le bon timing par rapport à votre cible.

Autre piste pour améliorer l’engagement des internautes : choisir l’horaire de publication. En général, sur la plupart des réseaux sociaux, les posts émis entre 13 et 15 h sont davantage lus et donc plus partagés.

Publier…mais avec modération

Être présent, oui, mais pas trop. Voilà en substance ce que montrent les différentes études menées sur les différents réseaux sociaux (Twitter, LinkedIn, Viadeo, Facebook….). En moyenne, il est conseillé de moduler votre fréquence de publication pour qu’elle ne dépasse pas les 3 publications par jour maximum.

Il ne faut d’ailleurs pas procéder de façon purement comptable : il est évident qu’il est préférable de ne rien publier ou de ne publier qu’un seul post si les autres n’ont pas de réel contenu.

Crédit photo : merci à Emilie Ogez

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement