Tout les entrepreneurs le savent  : faire connaître son site internet et obtenir un trafic qualifié représente un vrai investissement en temps (si vous le faites vous-même) et en argent (si vous confiez cette mission à un prestataire).  Alors pourquoi risquer de perdre des visiteurs en les envoyant ailleurs via des publicités affichées sur votre site ?

Voici quelques conseils qui pourront vous être utiles :

Transformer ses visiteurs en clients

Combien de ventes ou de contacts obtenez vous sur une moyenne de 100 visiteurs ? 1, 2 ou 3 ? Ce pourcentage est votre taux de transformation.

En fonction des différentes actions que vous mettez en place (mise en avant de nouveautés, promotions, amélioration de l’ergonomie ou du design…), vous pouvez constatez l’impact sur vos visiteurs en suivant l’évolution de ce précieux indicateur. Certains outils de statistiques, comme Google Analytics par exemple, vous permettent aussi de suivre le parcours des utilisateurs de votre site pour optimiser votre taux.

Votre but est donc d’avoir un taux de transformation le plus élevé possible tout en sachant que tous vos visiteurs ne deviendront pas des clients.

Monétiser ses visiteurs ?

Les arguments en faveur de la publicité sont basés sur ce raisonnement :

Si mon taux de transformation est de 2%, cela signifie que 98 internautes sur 100 quittent le site sans dépenser un centime.  En mettant de la publicité pour des sites extérieurs, à chaque fois qu’un visiteur va cliquer sur la bannière ou sur le lien, je vais gagner un peu d’argent supplémentaire.

A priori, l’idée peut sembler séduisante….mais elle est fausse. En réalité, cette théorie oublie de prendre en compte certains éléments essentiels:

  • obtenir des clics sur une bannière n’est pas facile et la rémunération proposée est très faible (quelques centimes par clics)
  • vos acheteurs potentiels peuvent cliquer sur cette publicité et ne jamais revenir sur votre site donc vous perdez des ventes ou des contacts. Résultat : votre taux de transformation diminue
  •  des prospects qui seraient devenus des acheteurs ont cliqué sur la publicité et vous avez aussi perdu une occasion de créer un contact pour les inciter à acheter par la suite (par exemple grâce à une inscription à votre newsletter)
  • avec la baisse du taux de transformation, vous allez assister à une hausse de votre taux de rebond : tous les internautes irrités par la pub quitteront votre site dès la première page…et n’y reviendront pas.

Au final, si vous comparez les gains et les pertes liés à la publicité, vous vous apercevrez vite que la publicité vous fait perdre de l’argent !

LES EXCEPTIONS

En dehors des boutiques e-commerce, vous pouvez insérer de la publicité sur un site :

- s’il s’agit d’un site offrant un contenu gratuit (de type blog) qui n’est pas directement relié à votre site marchand ou à votre site professionnel : dans ce cas, la publicité sert simplement à amortir les frais tels que l’hébergement du site

- s’il s’agit d’une site conçu dans le but de percevoir exclusivement des revenus publicitaires. Exemple : un blog sur la musique qui insère des liens publicitaires pour des sites musicaux, qui rédige des billets sponsorisés ou qui accepte les articles rédactionnels, qui développe des partenariats, tout en offrant du contenu intéressant… Mais dans ce cas, pour avoir suffisamment de revenus, l’investissement en temps est le même que pour un site web d’entreprise.

Et vous, avez-vous déjà affiché de la publicité sur votre site ? Quels ont été les résultats ?

Crédits photos : merci à mil8, à epSos.de

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement