De plus en plus adoptée par les e-commerçants installés et les néo-entrepreneurs, la solution du dropshipping séduit grâce à sa facilité de prise en main et son faible coût de mise en place.

Toutefois bien réussir en dropshipping nécessite du travail, de l’audace mais aussi quelques astuces et bonnes pratiques.Voici les principales que nous avons identifiées pour vous, du lancement au développement de votre site e-commerce :

E-commerce : entreprendre en dropshipping

Bien se lancer :

Choisir son (ses) fournisseur(s) :

Vous vous en doutez, cette étape, en plus d’être la première sera l’une des plus importantes dans la réussite de votre activité. En effet la qualité de services de votre fournisseur dropshipper va influer directement sur votre capacité à attirer et fidéliser votre clientèle.

A ce stade, deux solutions s’offrent à vous : démarcher individuellement les fournisseurs dont les produits vous intéressent et négocier avec eux un contrat de dropshippment ou recourir à une place de marché en dropshipping qui référence de multiples fournisseurs.

Dans le premier cas il vous faudra bien entendu vous assurer du sérieux du fournisseur que vous démarchez et surtout bien négocier vos prix d’achats et prix de vente conseillés. Si possible - et si votre fournisseur n’est pas en mesure d’assurer la synchronisation automatique des stocks avec votre site - demandez un stock tampon dédié afin d’éviter les ruptures de stock inopinées.

Dans le second cas, pensez à bien vous renseigner sur le pays et les conditions d’expédition des produits (vos clients ne s’attendent pas forcément à recevoir un appel des douanes suite à une commande sur internet), renseignez-vous sur les facilités de gestion mises à disposition (import des produits sur votre site e-commerce, remontées des commandes, paiement…) et surtout vérifiez les marges proposées.

En dropshipping une bonne marge sera de l’ordre de 20 à 30% mais il n’y a pas de vérité absolue, la seule bonne marge étant celle qui vous permettra de dégager des revenus suffisants pour développer votre activité.

Bien se développer :

Sortir des frontières :

Pour le e-commerce la libre circulation des biens dans l’espace Schengen est une vraie opportunité de développer son marché. Le e-commerce est en pleine croissance dans toute l’Europe et jusqu’à présent seules les grosses structures pouvaient se développer à l’échelle internationale et ce principalement du fait de coûts logistiques importants.

L’avantage avec le dropshipping c’est que vous n’avez pas à supporter ces coûts de mise en place logistique, c’est votre fournisseur qui s’en charge.
Alors si votre fournisseur en dropshipping est en mesure d’expédier vos produits partout en Europe (ou dans le monde), vous concéderez qu’il serait dommage de s’en priver.

Ainsi que ce soit via les places de marché ou en faisant traduire votre site internet gardez à l’esprit que ce marché vous est ouvert et peut vous apporter beaucoup.

Penser multi-boutiques

L’autre formidable opportunité de développement offerte par le fonctionnement en dropshipping va être la possibilité de multiplier ses sites e-commerce à moindre frais.
En effet sans besoin d’acheter du stock pour vendre et à condition que votre fournisseur ait un catalogue suffisamment vaste, rien ne vous empêche de lancer plusieurs sites e-commerce en même temps.

Ainsi en dédiant un univers produit à chacun de vos sites vous augmenterez notamment votre visibilité globale mais vous pourrez aussi et surtout jouer et profiter de la complémentarité et de la mise en avant réciproque et gratuite de vos sites entre eux.

Cette publicité interne à votre réseau de sites vous permettra en outre d’augmenter votre revenu par client : une publicité pour une promotion sur un autre de vos sites placée à la fin du tunnel de conversion permettra de susciter l’envie chez votre client, et ainsi d’augmenter votre revenu.

Passer au physique :

La presse régionale à récemment relatée l’histoire de ce commerçant icaunais [NDLR : habitant de l’Yonne] qui a commencé à vendre des jeux et jouets sur internet grâce au dropshipping pour finalement ouvrir sa boutique physique.

Si le cheminement paraît à rebours de ce qui peut se faire actuellement, ce développement cross-canal avec l’utilisation du dropshipping permet non seulement de minorer ses stocks en boutique, mais aussi de rassurer vos clients en leur offrant la possibilité de vous rendre visite et de tester la qualité de vos produits avant de les acheter en ligne, ou en magasin.

Et vous quelles sont vos astuces pour exploiter au mieux le dropshipping ?

Article rédigé par Jean-Baptiste Pichon, Directeur général d’Ecopresto, la place de marché européenne en dropshipping.

Pour contacter Jean-Baptiste, vous pouvez :

Crédit photo : Shutterstock.com
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement