Les petites entreprises ont de vrais atouts par rapport aux grands groupes. Elles sont notamment plus réactives et plus proches de leurs clients. Mais pour maintenir cette relation de confiance, elles ne doivent surtout pas adopter certaines pratiques peu pertinentes.

Prenons l’exemple de l’envoi d’e-mails (ou de newsletters). Il y a encore beaucoup trop d’entrepreneurs qui utilisent une adresse de type “ne-pas-répondre” sans avoir conscience que c’est préjudiciable à leur activité.

Voici 3 bonnes raisons de ne pas utiliser une adresse e-mail “ne pas répondre” :

Ce dossier est réalisé à l’occasion de la Semaine Développer son Entreprise grâce au Web du 7 au 14 avril 2015 sur Gautier-Girard.com.

Email marketing : augmenter l’efficacité des emails marketing

1 - Vous ratez des ventes

Pourquoi envoyer des e-mails si leurs destinataires ne peuvent pas vous répondre ? Cela revient à faire de la prospection téléphonique et à raccrocher quand votre prospect veut vous parler….

Laisser une phrase indiquant “Merci de ne pas répondre à cet e-mail” a des effets dévastateurs :

  • vous indiquez à vos clients que leur avis ne vous intéresse pas. Mais si vous n’avez pas de considération pour eux, pourquoi achèteraient-ils chez vous ?
  • vous perdez en réactivité : beaucoup de clients ne vous feront pas remonter leurs questions ou leurs réclamations s’ils doivent aller sur votre site pour trouver un moyen de vous joindre (téléphone, formulaire…).  Résultat :  vous ne pouvez pas agir rapidement pour résoudre les problèmes et vos clients finissent par partir chez vos concurrents.

2 - Vous contribuez à faire chuter votre taux de délivrabilité

Peu importe que vous ayez mis un lien de désabonnement dans vos e-mails et dans votre newsletter : certains clients ou prospects se contenteront de cliquer sur “répondre” pour vous demander de les désinscrire de votre liste. S’ils ne peuvent pas le faire, ils vont tout simplement cliquer sur “spam”.

L’autre inconvénient est que vos contacts ne vont pas ajouter cette adresse inutile à leur carnet d’adresse. Donc à chaque campagne d’e-mailing vos courriels risquent d’être considérés comme des spams.

Résultat : votre taux de délivrabilité va chuter. Si vous êtes considéré comme un potentiel spammeur par les FAI, alors ce sont tous vos mails (ou la majorité d’entre eux) qui n’arriveront plus à leurs destinataires…Alors qu’il serait si simple d’améliorer vos performances ! N’oubliez pas par exemple qu’il suffit d’une ou deux réponses sur certaines messageries (Gmail par exemple) pour que votre adresse e-mail soit considérée comme étant une “adresse de confiance”…

 3 - Vous ne pouvez plus recevoir les notifications d’absence

Quand vous avez une base de données importantes, il peut être tentant de trouver un moyen pour ne plus recevoir les notifications d’absence de tous vos contacts. C’est une erreur ! Si vous voulez éviter de surcharger votre messagerie, il vaut mieux utiliser les filtres pour archiver les notifications dans un dossier spécifique.

Elles contiennent en effet de précieuses informations pour améliorer la pertinence de votre liste de diffusion :

  • les changements d’adresses de vos contacts (e-mail, coordonnées postales…) pour actualiser votre liste
  • les coordonnées à supprimer (quand votre prospect a changé d’entreprise, les adresses qui n’existent plus….)

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Crédit photo : Shutterstock.com  
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement