On entend souvent parler de l’utilisation des visuels et même des vidéos pour augmenter l’efficacité des campagnes d’emailing.

Mais vous pouvez obtenir d’excellents résultats en jouant aussi avec les couleurs.  Le plus simple, pour mesurer l’impact de ces modifications sur votre taux de clics par exemple, est de mettre en place un test A/B (à ce sujet : qu’est-ce que le test A/B ? comment s’en servir ?).

Voici quelques conseils pour bien utiliser les couleurs dans vos campagnes :

Webmarketing : utiliser les couleurs dans l’emailing

Comprendre le sens des couleurs

Les couleurs ont un sens :

  • Blanc : la pureté, la bonté, mais aussi la neutralité (il en faut, mais pas trop car à l’excès, le blanc peut véhiculer une impression de froideur et d’ennui)
  • Bleu : le calme, l’honnêteté, la loyauté (c’est aussi la couleur préférée des Français, et tout particulièrement des hommes)
  • Jaune : la joie, la gaieté
  • Noir : le mystère, le pouvoir, la dignité mais également le deuil, l’obscurité, le mal
  • Orange : la chaleur, l’optimisme, la confiance
  • Rouge : l’énergie, le dynamisme, la passion et aussi le danger ou l’interdit
  • Vert : la croissance, l’équilibre, la paix, la nature mais également l’argent

Il faut donc que les couleurs utilisées dans vos campagnes d’emailing (et d’une façon générale dans votre communication) soient en adéquation avec l’image de votre entreprise.

C’est une donnée importante à prendre en compte car, d’après certaines études (voir ici), vos prospects se font leur première impression en moins de 90 secondes. Et de 62 à 90% prennent leurs décisions concernant certains produits sur la base du ressenti lié aux couleurs.

Segmenter votre base de données

Email marketing : pourquoi utiliser la couleur ?

Il peut être judicieux de segmenter votre base de données pour adapter le design de vos emailings en fonction de votre cible.

Par exemple, une étude réalisée par KISSmetrics (voir ici) a montré que les couleurs ne sont pas perçues de la même manière :

  • par les hommes : ils sont 57% à préférer le bleu
  • et par les femmes : elles sont seulement 35% à choisir le bleu comme couleur favorite. 23% optent pour le mauve.

Mais il y a aussi d’autres exemples de sous-segments :

  • Le secteur culturel. Le vert est considéré dans les milieux artistiques (surtout au théâtre) comme la couleur de la malchance. A éviter donc si vous avez envie de vendre…
  • La façon dont les couleurs sont perçues va changer en fonction des pays. Vous avez intérêt à intégrer ce paramètre pour améliorer vos résultats.
  • Le handicap : les personnes qui ont un handicap visuel distinguent mieux la couleur bleue parmi les autres couleurs (d’où l’intérêt de mettre des liens hypertextes dans cette couleur)

Bien doser la couleur rouge

Booster l’efficacité de ses campagnes d’emailing

Le rouge peut inciter à l’action, notamment quand il est utilisé dans des boutons call-to-action. Mais attention à ne pas en mettre des tonnes ! D’un point de vue psychologique, l’usage excessif du rouge sera perçu par le destinataire de l’e-mail comme de l’agressivité. Vous risquez donc d’obtenir le résultat opposé à celui que vous recherchez.

D’un point de vue pratique, cela peut aussi faire baisser votre taux de délivrabilité. Il semblerait que les FAI interprètent négativement le rouge en arrière-plan du message ou lorsqu’il apparaît trop dans le texte. Vos e-mails peuvent donc être considérés comme étant des spams.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Utilisez-vous les couleurs dans vos e-mails marketing ?

Crédit photoShutterstock.com
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement