Tous les e-commerçants cherchent à optimiser leur boutique en ligne pour augmenter leurs ventes. Mais comment savoir ce qui marche réellement ? Comment vérifier si les changements apportés sur telle ou telle page de votre site sont réellement efficaces ?

Les tests A/B (on parle aussi de split testing ou d’A/B testing) constituent une méthode pour comparer deux versions d’une page afin de déterminer laquelle est la plus performante.

Ce dossier est réalisé à l’occasion de l’événement éditorial spécial E-commerce du 22 au 25 septembre 2015 sur Gautier-Girard.com.

E-commerce : comment faire des tests A/B pour optimiser une page de vente

Avoir le réflexe des tests A/B

Même en faisant un maximum d’efforts, vous ne pouvez jamais vous mettre complètement à la place de vos clients.  Il y a des difficultés de navigation que vous pouvez peiner à identifier. Il y a aussi des éléments visuels qui peuvent vous sembler moches (comme par exemple écrire avec une police de taille plus élevée) mais qui fonctionnent bien avec votre cible. A l’inverse, un beau site avec un magnifique design ne sera pas forcément un site qui vend.

D’où l’intérêt de savoir mettre de côté ses intuitions ! Ce n’est pas votre avis qui compte, mais celui de vos prospects et de vos clients.

Le principe du test A/B est de créer une version A (la version de référence) et une version B (la version avec un changement : titre, design, formulaire, etc…) de la même page. Comme cela, vous allez pouvoir créer des comparaisons objectives et déterminer la version gagnante (c’est-à-dire celle qui obtient les meilleurs résultats).

Comment procéder ?

Il y a différents outils que vous pouvez utiliser. Certains sont totalement gratuits (Google Analytics par exemple), d’autres sont payants après une période d’essai gratuite (Optimizely, Visual Website Optimimizer…).

Cela vous permet de scinder par exemple 100% de votre trafic en deux : 50 % de vos visiteurs verront la page A et 50% la page B. Mais vous pouvez aussi, si vous prenez plus de risques, choisir de tester votre page sur un plus petit pourcentage d’internautes.

Grâce aux cookies, vous serez en mesure de toujours leur proposer la même page (afin de ne pas fausser vos statistiques) s’ils reviennent sur votre site. Vous pouvez aussi définir vous-même vos objectifs et la durée du test (il faut qu’il soit suffisamment long pour être concluant).

Pour insérer le code de test, il y a 2 solutions :

  • soit vous faites appel à votre webmaster
  • soit vous le faites vous-même mais dans ce cas-là il faudra vous familiariser avec le code source pour ne pas faire d’erreur

Bon à savoir : Même quand vous aurez identifié votre page “gagnante”, votre travail n’est pas fini. En réalité, il y a toujours quelque chose à améliorer sur une page… Donc quand vous avez validé un élément, vous pouvez vous attaquer au suivant !

Et vous, qu’en pensez-vous ? Est-ce que vous faites aussi des tests A/B ?

Crédit photo : Shutterstock.com
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement