Dans , et cela ne vous a pas échappé, il y a COMMERCE. Donc, dès la conception de votre site , vous devez analyser la situation comme si vous étiez sur le point d’ouvrir une boutique traditionnelle.

Même s’il y a des éléments spécifiques à Internet, la logique de départ reste la même : vous devez réfléchir  aux moyens de vous faire connaître, puis d’amener vos visiteurs à sélectionner et à acheter vos produits.

Parmi les facteurs clés conduisant à l’acte d’achat, il y en a un que trop d’ e-commerçants négligent : la . Pourtant, c’est elle qui donne confiance à vos visiteurs et qui leur donne envie d’acheter en leur communiquant tous les renseignements dont ils ont besoin. Comme un vendeur dans un magasin.

Voici 3 conseils pour vous aider à rédiger votre :

 

1 – Collectez un maximum d’informations sur vos produits

A quoi servent vos produits ? A quel public sont-ils destinés ? Quelles sont leurs caractéristiques ? Les avantages du produit ? Sont-ils labellisés ou non ? Le fabricant de ces produits est-il connu ou non ?

Pour pouvoir répondre aux attentes de vos visiteurs, vous devez en savoir le maximum sur chacun de vos produits. C’est aussi cette connaissance qui vous aidera à dénicher les informations qui constitueront un avantage concurrentiel en fonction de votre cible.

Admettons que vous ayez, par exemple, une boutique de produits gastronomiques. En plus des caractéristiques gustatives et techniques de votre bocal de confiture de fraises (contenance, sans additif ni conservateurs….), vous pouvez indiquer le nom et la localisation du fabriquant si le produit est français, signaler s’il fait l’objet d’une certification écologique, voire même la variété de fraises qui ont été utilisées pour cette confiture…Et si vous fabriquez vous-même vos pots de confiture, n’hésitez pas à le mettre en avant ! Vous pouvez même donner un accès direct à des idées recettes ou à des suggestions d’utilisation.

 

2 – Triez les informations en fonction de votre cible et de vos produits

Qui va utiliser votre produit ? Vous n’allez pas vendre de la même manière à des professionnels qu’à des particuliers.

Avec des pros, vous pouvez adopter un langage plus technique, qui mettra en avant les bénéfices du produit en terme de sécurité, de marge, de gain de temps ou d’avantages clients…En revanche, le grand public aura besoin d’informations simples et détaillées, présentées  de manière plus accessible et plus ludique.

De même, vous présenterez de manière différentes un produit fini (l’usage est limité, donc vous pouvez décrire l’utilisation du produit) ou un produit semi-fini (l’utilisation est multiple, donc vous gagnerez à vous recentrer sur les caractéristiques générales).

 

3 – Présentez votre contenu

Comme vous ne savez pas ce que votre utilisateur est venu chercher, n’hésitez pas à lui donner toutes les informations disponibles. Vous pouvez choisir de faire une présentation synthétique, mais vous devez donner toutes les précisions nécessaires (présentation du fournisseur, références techniques, description, avis des clients…).

Si vous craignez de saturer votre et de perdre votre visiteur, optez pour une présentation par onglets, particulièrement pratique (vous pouvez vous inspirer librement des fiches-produits présentes sur des grands sites comme Pixmania, Amazon ou la Fnac).

L’avantage, c’est que les moteurs de recherche sont aussi friands de contenu donc vous allez séduire vos visiteurs mais aussi améliorer votre référencement !

Crédits photos : merci à nattu , à lellexindo, à Editor B

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement