Personnalisation des emailings, contenu de qualité, offre de produits/services étudiée pour plaire à votre clientèle, tarifs compétitifs…pour attirer de nouveaux clients et fidéliser ceux que vous avez, vous travaillez à de multiples niveaux.

Mais comme beaucoup de petites entreprises, il y a un facteur que vous ne prenez probablement pas suffisamment en compte : le besoin des clients d’être rassurés concernant la sécurité de leurs données personnelles.

Le dernier baromètre du numérique présenté par l’Autorité française de régulation des télécoms (Arcep), le Conseil général de l’économie (CGE), et l’Agence du Numérique confirme cette tendance qui modifie en profondeur le comportement des internautes.

Savez-vous par exemple que le manque de protection des données personnelles est le premier frein à l’usage d’Internet ? Cela donne à réfléchir !

Voici ce qu’il faut retenir de cette étude :

Sécurité des données : un facteur-clé de compétitivité pour les entreprises

La confiance dans la sécurité des données est devenue indispensable 

En matière de sécurité des données, vous ne pouvez plus vous contenter de faire de l’à-peu-près !

D’après le Baromètre du numérique :

  • 69% des Français ont déjà renoncé à installer une application pour protéger leurs données personnelles
  • 34% ont souscrit à un service de sécurisation des paiements en ligne
  • 68% ont déjà renoncé à publier ou supprimé un message sur les réseaux sociaux afin de protéger leur vie privée
  • 59% n’ont pas validé leur achat en ligne par manque de confiance au moment du paiement
  • 47% font plutôt confiance aux évaluations/commentaires en ligne

Vous pouvez consulter l’intégralité du rapport ici : Baromètre du numérique

Pourquoi vous êtes aussi concerné par ce phénomène

A partir du moment où vous proposez aux internautes de vous contacter en ligne, que ce soit via votre site web ou via les réseaux sociaux par exemple, vous devez prendre en compte cette tendance à la défiance.

Il faut d’ailleurs rappeler qu’elle n’est pas sans fondements. En effet, les scandales liés au piratage de données sensibles se sont multipliés (Yahoo, Uber…) et les internautes ont pris conscience que les informations communiquées n’étaient pas toujours sécurisées comme elles auraient du l’être. De plus, le nombre croissant de spams dans les messageries incite à la prudence : vos futurs clients peuvent redouter que les données soient revendues ou utilisées à mauvais escient.

Il faut donc vous poser les bonnes questions :

  • pouvez-vous améliorer la sécurité des données de vos clients ? (à ce sujet, voir par exemple : E-commerce : 70% des entreprises françaises ne protègent pas assez les données de leurs clients)
  • votre site web a-t-il un aspect suffisamment professionnel ?
  • les mentions légales (dont la déclaration de votre base de données à la CNIL) sont-elles complètes, faciles à trouver et à consulter ?
  • avez-vous pensé à rassurer les internautes sur l’usage qui sera fait de leurs données au niveau du panier d’achat ou du formulaire de contact ?
  • est-il simple de s’abonner ou de se désabonner de votre newsletter ?
  • ne demandez-vous pas trop d’informations obligatoires pour une simple prise de contact ?
  • avez-vous pensé à communiquer auprès de vos clients à ce sujet (via votre newsletter, un article sur votre blog, une page sur votre site, une rubrique dans votre FAQ…) ?
  •  …

A vous de transformer cette évolution en opportunité pour rassurer vos futurs clients et valoriser l’image de marque de votre entreprise !

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Crédit photo : Shutterstock.com

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement