Lors de la création d’une société, on ne pense pas toujours à faire fabriquer un tampon. Pourtant, l’administration, les fournisseurs, les prestataires, demandent souvent d’apposer un coup de tampon pour authentifier une signature sur un document, ou pour valider un devis, une facture.

Étant donné qu’avoir un tampon de société n’est pas une obligation légale, il n’y a pas de loi qui réglemente le contenu du cachet d’une entreprise. Si l’on se réfère aux  articles de lois concernant les documents officiels de toute société, on peut tout de même en conclure que 5 types de mentions sont conseillées sur un tampon professionnel.

Mentions obligatoires sur un tampon encreur

Pour tout type de société, entreprise ou professionnel, les informations à mettre sur un tampon encreur sont :

  • Le nom de la société : cela peut être un nom commercial, une marque, la dénomination sociale
  • La forme juridique, et le montant du capital
  • Son adresse : elle doit être la plus complète possible (Rue, Code Postal, Ville, Cedex, BP…)
  • Ses numéros d’identification : Soit le numéro SIRET à 14 chiffres, qui est l’identifiant le plus complet, avec le code APE composé de quatre chiffres et une lettre. soit le numéro SIREN à 9 chiffres, avec le RCS et la ville du Greffe où la société a été enregistrée.
  • Les coordonnées de contact : numéro de téléphone, fax, ou adresse e-mail

Un tampon de cinq à six lignes est généralement suffisant pour inscrire ces différentes mentions.

Selon le cadre d’activité des TPE et PME, quelques mentions supplémentaires peuvent être ajoutées. Par exemple, si l’entreprise fait de l’import-export, et si elle est active à l’international, elle doit ajouter son numéro de TVA intracommunautaire sur le tampon.

Un tampon encreur sert bien évidemment à authentifier des documents au nom de la société, mais il véhicule également l’image de celle-ci. Vous pouvez donc personnaliser votre tampon avec la police de votre charte graphique, ou votre logo.

Chaque entreprise peut choisir d’ajouter des informations au contenu de son tampon. Le descriptif de l’activité ou les spécialités du professionnel sont souvent ajoutées. Avec son logo, une entreprise peut choisir d’ajouter son slogan. Cela permet à la fois d’identifier la société, mais également de s’en souvenir et de retenir son domaine d’activité.

Un tampon pour PME ne sert donc pas uniquement à transmettre les informations légales justifiant de l’existence de la société. Bien que primordiales pour le contenu d’un tampon, elle peuvent être complétées par des mentions spécifiques à chaque entreprise, dans un but informatif ou de communication.

Article rédigé par Céline Mathon. Sa société, TGL, fabrique des tampons encreurs pour les professionnels et les particuliers, ainsi que des solutions de signalétiques comme les plaques professionnelles.

Crédit photo : merci à Sugar Cube Vintage

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement