Vous allez devoir réaliser des voyages professionnels dans des pays membres de l’Union Européenne ? Pour vous simplifier la vie sur place en cas de problème de santé, pensez à demander la Carte Européenne d’Assurance Maladie (CEAM) !

Elle est gratuite et elle vous permet d’accéder aux soins de santé et aux traitement médicaux proposés par le système de santé publique dans les mêmes conditions que les habitants du pays où vous vous trouvez.

Voyages professionnels en Europe : la carte européenne d’assurance maladie

Quel est le coût de la CEAM  et quel est son intérêt ?

Elle est totalement gratuite.

Son but : vous permettre de profiter des mêmes conditions d’accès aux soins (consultations médicales, hospitalisations) que les assurés résidant dans le pays.  Et c’est loin d’être négligeable !

En cas de problème de santé, cela simplifie vos démarches et vous pouvez  également, selon les systèmes nationaux, faire de véritables économies (allant parfois jusqu’à la gratuité des soins dans certains cas), notamment en étant dispensé d’avancer tout ou partie des frais engagés sur place.

Dans quels pays fonctionne t-elle ?

Elle est reconnue dans les 28 pays de l’Union Européenne  mais aussi en Islande, au Liechtenstein, en Norvège et en Suisse.

Comment se procurer la Carte Européenne d’Assurance Maladie ?

Vous devez contacter votre organisme d’assurance maladie : RSI ou CPAM.

Il est donc préférable d’anticiper : il est conseillé de faire votre demande au moins 3 semaines avant votre départ.  Si vous n’avez pas eu le temps d’effectuer votre demande dans les délais, vous pouvez recevoir un certificat provisoire de remplacement.

Quelle est sa durée de validité ?

La carte est nominative (et donc individuelle) et elle est valable un an. Si vous partez en voyage privé, il vous faudra donc demander une carte pour chaque membre de la famille.

 Bon à savoir

  • La CEAM ne vous dispense pas de prendre une assurance voyage car elle ne couvre pas les soins de santé privés, les frais liés à un rapatriement, le vol d’objets de valeur…
  • La carte ne pourra pas être utilisée pour les traitements médicaux qui sont programmés à l’avance

Et vous, avez-vous déjà demandé / utilisé la Carte européenne d’assurance maladie ?

Crédit photo : Shutterstock.com
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement