Le régime de l’auto-entreprise est-il réellement adapté pour toutes les activités ? Au-delà des interdictions ou des restrictions légales, il y a également d’autres paramètres qui peuvent rendre ce statut inadapté pour votre activité. C’est notamment le cas si vous avez des frais liés à votre activité.

 Pour d’autres activités, l’auto-entreprise est au contraire une véritable opportunité pour lancer et développer son propre business. Ismaël Leconte, responsable marketing, vous explique pourquoi il a choisi ce statut pour créer son agence de conseil en marketing.

Pourriez-vous vous présenter, ainsi que votre entreprise, en quelques mots ?

Ismael Leconte, fondateur d’une agence marketing et auto-entrepreneurJe m’appelle Ismaël Leconte et je suis le fondateur du blog MarketingCom (www.marketingcom.fr) que j’ai créé en 2006. Sur ce blog, je démocratise les concepts et les techniques du marketing, de la communication et du webmarketing. Parallèlement, j’ai travaillé pour différentes entreprises au sein du service marketing et communication, jusqu’à diriger le service Marketing et Communication d’une PME industrielle.

Au fil des années, le blog attirant de plus en plus de visiteurs et les demandes de conseils étant de plus en plus nombreuses, j’ai décidé de créer une agence de communication, que j’ai appelé naturellement MarketingCom, et qui s’appuie sur le blog par lequel je me suis fait connaitre. L’agence est active depuis le 1er octobre 2012.

 

Quel statut avez-vous choisi ? Pourquoi ce choix ?

Lorsque j’ai démarré l’agence, j’ai souhaité valider sa viabilité tout en gardant une certaine sécurité. C’est pourquoi, après avoir bien étudié toutes les possibilités, j’ai opté pour le statut d’auto-entrepreneur.

Cela m’a permis de commencer l’activité de l’agence tout en conservant mon emploi salarié et un confort dans mes revenus. D’autre part, il me semblait également que ce statut, au vu de mon activité, était celui qui minimisait les coûts fiscaux. Aujourd’hui, ce choix est le bon, car les revenus de l’agence ne sont pas encore assez solides pour pouvoir en vivre à 100 %.

Auto-entrepreneur : un statut juridique pour les métiers de conseil

 

 A l’heure actuelle, quels sont selon vous les avantages et les inconvénients de votre statut ?

Le principal avantage de ce statut est sans conteste, sa simplicité. Il n’oblige pas à tenir une comptabilité (même si je le fais car cela permet d’avoir une vue claire sur les résultats de l’agence), et le système de paiement de l’impôt est facile à anticiper. En effet, il suffit d’affecter un pourcentage à son chiffre d’affaires pour connaître le montant de l’impôt à payer.

En revanche, il y a deux inconvénients à ce statut :

- Le premier est sa jeunesse.

En effet, son principe est sans cesse remis en cause depuis sa création, ce qui ne permet pas aux auto-entrepreneurs d’anticiper sereinement l’avenir.

- Ensuite, les charges engagées par l’activité ne sont pas prises en compte au moment du calcul de l’impôt.

Cela est très handicapant pour les métiers gourmands en charges. C’est pourquoi le statut d’auto-entrepreneur est plutôt recommandé pour les métiers de conseil par exemple.

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement