Comment réussir à convaincre un banquier à financer votre projet d’entreprise en franchise ? En fonction du réseau visé, le montant des droits d’entrée peut être conséquent. De plus,  il faut aussi dégager la trésorerie nécessaire pour lancer et développer l’entreprise.

Le recours à un investissement bancaire est donc souvent une étape indispensable.

Voici de bonnes pratiques à suivre pour mettre toutes les chances de votre côté :

Comment réussir à financer votre projet d’entreprise en franchise ?

Présentez un apport personnel suffisant

Autant le dire tout de suite : généralement une banque finance au maximum 70% de l’investissement dont vous avez besoin pour créer votre entreprise en franchise.

Il vous faut donc réunir au moins 30% de la somme en apport personnel. Ce pourcentage peut d’ailleurs être plus élevé si l’activité que vous envisagez d’exercer est risquée.

Pourquoi une telle exigence ? Tout simplement parce que la banque a besoin d’être rassurée à deux niveaux.

  • elle veut s’assurer que vous êtes réellement impliqué dans votre projet : si vous n’êtes pas assez motivé pour investir (ou pour réunir les fonds nécessaires) dans votre future entreprise, serez-vous réellement capable de la diriger et de vous donner à 100% pour sa réussite ?
  • elle veut avoir la garantie que votre entreprise démarre avec un fondement solide : si vous avez dès le départ une faiblesse financière importante, vous n’aurez aucune marge de manœuvre si vous n’atteignez pas immédiatement votre chiffre d’affaires.

Comment procéder pour obtenir un apport personnel suffisant ?

Vous avez plusieurs sources pour financer votre apport personnel :

  • votre épargne : livret A, livret de développement durable, …
  • vos proches (la fameuse “love money”) via des dons ou des prêts
  • vos associés/actionnaires : constituer une société peut permettre de récupérer de la trésorerie si vos associés/actionnaires font un apport en numéraire en contrepartie du versement de parts ou d’actions
  • le crowdfunding/crowdlending : si votre projet est suffisamment attractif, vous pourrez convaincre des donateurs/des prêteurs particuliers de le soutenir, ce qui contribuera en outre à valoriser votre projet auprès de votre banquier. Attention toutefois : il faudra aussi faire appel à la “love money” pour créer une dynamique positive. A ce sujet, vous pouvez consulter ce dossier : Crowdfunding : Comment convaincre les investisseurs ?
  • les aides/subventions : en fonction de votre situation, plusieurs aides/dispositifs (garanties bancaires par exemple) peuvent vous aider pour financer le lancement de votre entreprise. Il existe une base de données pour trouver les aides financières publiques adaptées. Des réseaux sont aussi disponibles pour vous soutenir : l’Adie, Initiative France, le Réseau Entreprendre….

Assurez-vous de présenter un dossier un béton

Avoir un apport personnel ne sera pas suffisant si votre dossier ne semble pas crédible ! Vous devez présenter un business plan solide, avec une étude de marché et des arguments qui tiennent la route.

Concernant l’étude de marché,  le franchiseur va vous remettre un DIP (document d’information pré-contractuelle) qui vous fournit de précieuses indications concernant le marché  local que vous visez. Mais cela ne vous dispense pas de réaliser votre propre étude de marché ! N’oubliez pas que, même en tant que franchisé, vous restez indépendant : il vous appartient d’étudier les attentes de votre cible, d’identifier vos concurrents, de déterminer le meilleur emplacement pour votre local…

Renseignez-vous aussi sur la réputation de votre futur secteur d’activité ou du réseau de franchise que vous souhaitez rejoindre : parfois, suite à de mauvaises expériences passées, les banques peuvent faire preuve d’une grande frilosité.

Autre point à vérifier : votre franchiseur dispose-t-il d’un partenariat avec une banque ? Cela peut être un vrai coup de pouce pour faire accepter votre dossier de financement.

Pour aller plus loin

Au salon Franchise Expo Paris, du 25 au 28 mars 2018, la conférence “Comment convaincre son banquier ?” devrait vous aider à mettre toutes les chances de votre côté pour financer votre projet de création d’entreprise en franchise. Elle se déroulera les 25 et 27 mars de 15h à 15h45.

D’autres conférences sont également prévues concernant les exigences des franchiseurs et des organismes de financement (le 26 mars de 14h à 14h45), les étapes à suivre pour financer votre projet de création d’entreprise (le 26 mars de 15h à 15h45, le 28 mars de 11h30 à 12h15), et toutes les formes de financement qui peuvent vous aider à lancer votre activité (le 26 mars de 17h à 17h45).

Si votre projet est à un stade plus avancé, profitez-en aussi pour soumettre votre plan de financement à un banquier présent sur le salon ! Des ateliers sont prévus les 25, 26, 27 et 28 mars de 12h à 13h.

Pour en savoir plus : salon Franchise Expo Paris

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement