Réussir son entreprise : comment se préparer ?

Avec le temps, on se dit que réussir cela se prépare : pourquoi ? parce que le temps, ce sont des erreurs et des réussites. Cette expérience nous fait acquérir certains mécanismes, certaines approches.

Ce sont autant de bonnes pratiques pour tendre vers la réussite.

Oui : réussir, cela se prépare. Il faut s’entrainer.

Comment se préparer pour tendre vers la réussite de son entreprise ?

Ce dossier n’a qu’un seul but : vous faire gagner du temps !

PS : n’hésitez pas à prendre connaissance de mes 5 raisons pour devenir créateur d’entreprise… et mes 5 raisons pour ne PAS devenir entrepreneur.

Approcher de ses limites, aller en zones inconnues

Relever des défis et continuer à avancer, c’est le quotidien de l’entrepreneur.

Limites et réussite : quels liens ?Travaillez, préparez-vous au maximum et… lancez-vous !

Comme le dit le dicton populaire : « C’est en forgeant que l’on devient forgeron ». Quel que soit votre secteur de prédilection, rien ne remplace l’expérience du terrain. Elle est au cœur de votre métier d’entrepreneur. Le challenge à relever est difficile, mais c’est aussi ce qui le rend si passionnant. Osez et apprenez à vous faire confiance !

Ce qu’il faut retenir de cette idée, c’est que la réussite vient lorsqu’on a dépassé ses limites. Quand on est allé un peu plus loin que soi-même. Car c’est un fait : en se dépassant, on en dépasse d’autres…

Mater une méchante bestiole nommée “ego”

Votre ego est un excellent moteur pour développer votre entreprise ! Il est à la source de votre confiance en vous-même et de votre motivation pour faire évoluer votre entreprise au quotidien.

Ego et réussiteMais ne laissez pas votre ego vous dominer. Vous avez tout appris à faire vous-même pour créer votre entreprise mais, si vous voulez continuer sur votre lancée, sachez vous entourer et vous remettre en cause. Avoir des collaborateurs aux qualités complémentaires aux vôtres vous permettra de trouver un juste équilibre et surtout de vous développer.

Mater l’ego permet de rester en phase avec son marché, ses clients, et les environnements changeants dans lesquels on travaille.

Attirer la “chance”

Croyez-vous que la chance soit seulement le fruit du hasard ?

De la chance pour réussir son entrepriseEn réalité, dans la quasi-totalité des cas, les chanceux sont surtout des entrepreneurs qui s’informent, qui sont à l’affût des opportunités et qui savent anticiper les changements.

Regardez autour de vous. Inspirez-vous des initiatives qui fonctionnent, et celles qui pourraient fonctionner chez vous. Ne testez pas si vous ne pensez pas que cela va marcher. Réfléchissez, changez d’approche, puis révisez votre intuition.

Autre point important : de manière tout à fait inconsciente, on détermine le résultat d’une action avant même de l’avoir commencée. C’est pourquoi on dit par périodes qu’on a “la scoumoune” ou qu’on a “la baraka“. D’où l’importance de se mettre mentalement dans de bonnes conditions avant d’entreprendre quelque chose.

Se poser la question de ses valeurs, et rester fidèle à ses valeurs

Les valeurs de votre entreprise reflètent la personnalité.

Entreprise, valeurs, et réussite : quel rapport ?Pour rester crédible et légitime, restez fidèle à ce que vous aimez et à ce que vous croyez. S’il vous arrive de douter et d’hésiter sur la direction à prendre pour développer votre entreprise, vos valeurs seront votre meilleur guide. Elles seront aussi un moteur commun que vous pourrez partager avec vos collaborateurs.

Les valeurs sont mises à l’épreuve quand on est le patron : des décisions dépendent tout ce qui concerne l’entreprise. Le court terme bien sûr mais aussi l’image, le management des collaborateurs, notamment.

Voir plus loin que le bout de son nez

Voyez loin. Projetez vous. Dans 5 mois, dans 1 an. Dans 3 ans. Posez des jalons.

Voir loin pour réussirEn faisant des projets pour l’avenir, on se met en condition très en amont pour se faciliter la vie.

Pour mettre en place sans vraiment s’en rendre compte, toutes les conditions qui seront nécessaires au moment où l’on veut avancer. Il ne reste alors plus qu’à les réunir et à la combiner les unes aux autres.

On se facilite ainsi grandement l’entreprise ! Et réussir devient plus simple.

Dernière idée sous-jacente à celle-ci : éviter de se fermer des portes. Ce que vous voulez et ce que vous ne voulez pas maintenant, ne doit pas vous empêcher de changer d’avis plus tard. Une décision est prise à un instant I, dans les conditions C. Or tout est changeant.

Et pour réussir, vous devez changer.

Crédits photos : merci à Taz, Jaxxon, Steve, Funchye, Davidan, et Jerrold.

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement