Pour protéger votre entreprise, vous devez souscrire une assurance spécifique : la responsabilité civile professionnelle. Qu’elle soit obligatoire ou non, souscrire une RC Pro  est indispensable pour éviter d’avoir à assumer les conséquences des dommages que vous pouvez causer à des tiers (clients, propriétaire de votre local…) lors de l’exercice de votre activité.

proteger l’entreprise

Une couverture professionnelle sur mesure

Votre RC Pro doit couvrir les risques liés à l’exploitation de votre activité :

  • durant l’exécution du contrat: Vous pouvez commettre une erreur, prendre du retard, ne pas pouvoir exécuter une mission alors que vous vous êtes engagé à la réaliser….
  • du fait des locaux : Un dégât des eaux ou un incendie peuvent endommager le local que vous louez mais aussi celui d’autres locataires ou propriétaires. Les biens qui appartiennent à vos clients ou à vos collaborateurs peuvent être détériorés.  Des personnes (clients, salariés) peuvent être blessées.
  • après la livraison des produits ou lors des interventions à l’extérieur de l’entreprise : Vous (ou vos collaborateurs) pouvez causer des dégradations lors d’une intervention au domicile d’un client (un geste maladroit qui vous conduit à casser un objet, un de vos chantiers cause un dégât des eaux ….). Les produits que vous avez vendus peuvent aussi s’avérer défectueux ou causer un préjudice.

Il y a donc de multiples facteurs qui peuvent venir perturber le quotidien de l’entreprise. Or, dès que vous causez un dommage à un tiers, votre responsabilité peut être engagée. Les conséquences financières peuvent être particulièrement lourdes lorsque votre patrimoine personnel peut être engagé (entreprises individuelles, certaines sociétés….).En fonction des particularités de votre activité professionnelle, vous pouvez exclure ou rajouter certaines options pour avoir une RC pro réellement adaptée à vos besoins.

Par exemple, il faut savoir que certaines situations sont habituellement exclues des garanties de la RC Pro, car elles constituent des aggravations de responsabilité. C’est notamment le cas de la sous-traitance. Pourtant, pour vos clients mais aussi vis-à-vis de votre image de marque, il est recommandé de vous assurer aussi pour le compte de vos sous-traitants. Il faut donc examiner votre situation avec votre assurer pour intégrer ces risques supplémentaires à votre contrat.

Et les auto-entrepreneurs ?

L’assurance responsabilité civile professionnelle est obligatoire, même en auto-entreprise, pour certaines activités : agents immobiliers, architectes, professionnels du bâtiment…. Mais même lorsque la RC Pro est facultative, faire le choix de ne pas s’assurer peut en définitive vous coûter très cher si vous causez un préjudice.  N’oubliez pas que votre auto-entreprise est une entreprise à part entière et que toute activité peut, à un moment donné, causer un dommage.

Bon à savoir : Vous pouvez facilement rajouter des activités secondaires ou changer d’activité principale lorsque vous êtes en auto-entreprise. Mais n’oubliez pas d’informer votre assureur de tous ces changements pour adapter votre RC Pro et être réellement protégé.

 

Crédit photo : merci à turkairo

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement