Quand on est porteur de projet, il peut sembler très intéressant de diffuser exclusivement le questionnaire de son étude de marché par Internet.

Mais si le web reste un support intéressant à ne pas négliger, il est loin d’être le seul !

Voici au moins 3 bonnes raisons de sortir de chez vous et d’aller à la rencontre de vos clients potentiels :

Réaliser une étude de marché par internet : est-ce une si bonne idée ?

1) La solution de facilité, oui, mais…

Internet peut être un bon support pour diffuser votre questionnaire.

Mais comme avant d’utiliser n’importe quel support, cela suppose d’avoir une vraie réflexion et de fournir un travail en amont :

  • Ce mode de diffusion est-il le plus pertinent ? Doit-il être le seul ?
  • Comment l’utiliser correctement pour avoir de bons résultats ?
  • Quels sont les écueils à éviter ?

A ce sujet, voici un dossier à consulter : Étude de marché : Comment procéder pour réaliser une enquête en ligne efficace ?

Ne choisissez pas de partager votre questionnaire en ligne uniquement parce que cela a l’air plus simple ou susceptible de vous demander moins d’efforts… N’oubliez pas que vous travaillez à la création de votre future entreprise !

2) Ne perdez pas de vue les spécificités de votre future activité

Imaginons que vous ayez envie d’ouvrir une boutique traditionnelle (exemple : un magasin de vêtements ) ou de devenir artisan à l’échelle locale (exemple : plombier).

Dans ce cas, qu’est-ce qui compte le plus ? Avoir les réponses de vos futurs clients ou celles d’internautes qui résident à l’autre bout de la France ?

Si vous lancez un concept inédit, avoir d’autres avis peut toujours être intéressant. Mais il ne faut pas perdre de vue votre cible ! Dans tous les cas, vous avez donc intérêt à aller à la rencontre de vos prospects. En prime, l’échange en direct est toujours plus accrocheur car vous pourrez commencer à communiquer sur votre future activité. Qui sait si vous n’allez pas rencontrer vos premiers clients ?

En parallèle, si vous souhaitez malgré tout diffuser votre questionnaire en ligne, n’oubliez pas de créer des filtres pour pouvoir notamment trier les réponses selon le lieu de résidence des personnes interrogées. Vous pourrez ainsi affiner ensuite votre analyse.

3) Identifiez plus facilement les freins et les opportunités de votre futur business

Un formulaire, lorsqu’il est diffusé en ligne, reste un support froid et impersonnel.

Vous pouvez évidemment donner la possibilité aux internautes de vous laisser des commentaires et prévoir des questions axées sur les freins à l’achat ou les pistes d’amélioration du produit ou du service proposé.

Mais cela ne vaudra jamais un véritable échange avec vos futurs clients !

Quand vous êtes face à eux, vous pouvez :

  • voir leurs réactions face à votre projet mais aussi face à votre questionnaire
  • obtenir des réponses plus complètes : en ligne, les champs concernant les objections, les commentaires…ne sont pas forcément remplis car le répondant n’a pas forcément envie de passer du temps sur votre questionnaire
  • poser des questions complémentaires pour obtenir des précisions (il ne faut pas avoir peur de creuser notamment les freins à l’achat car cela va vous aider à affiner votre projet et aussi à développer votre argumentaire de vente)
  • commencer à prospecter : vous pouvez par exemple leur proposer de bénéficier d’une offre de bienvenue s’ils vous donnent leurs coordonnées pour être contactés lors du lancement de votre activité (la même offre peut être proposée en ligne à la fin du questionnaire mais, sans vous avoir rencontré, les internautes sont plus réticents à laisser leur e-mail car ils redoutent les spams).
  • communiquer sur votre future activité, les offres que vous pensez proposer… et donc faire connaître votre future entreprise !

Et vous, qu’en pensez-vous ? Comment pensez-vous procéder pour réaliser votre étude de marché ?

Crédit photo : transCam 
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement