Certains porteurs de projet confondent business model et business plan lorsqu’ils préparent la création de leur entreprise. Ces deux notions fondamentales, qui semblent se ressembler, sont pourtant très différentes.

Voici quelques explications qui vous aideront à ne plus vous tromper :

Business model et business plan : définitions et exemples

Qu’est-ce que le business plan ? et le business model ?

Le business model (modèle économique) est la description globale de votre projet. Il détaille la façon dont l’entreprise va gagner de l’argent. Il va expliquer le positionnement de l’entreprise, son offre et l’organisation de ses relations avec ses clients, ses partenaires et ses fournisseurs.

Le business plan (plan d’affaires) est un document de présentation qui présente la stratégie de l’entreprise, sa situation financière (bilan prévisionnel) et son activité prévisionnelle (compte de résultat prévisionnel).  Vous trouverez ici des modèles de business plan : Créer un business plan

Le business model est donc un élément fondamental du business plan. Pour les investisseurs, il est déterminant : ils se basent sur le modèle économique pour estimer le potentiel d’un projet. Et même si vous ne pensez pas solliciter un financement, vous devez soigner votre business model : pourquoi lancer une entreprise si vous ne savez pas comment vous allez procéder pour gagner de l’argent ?

Business model : quelques exemples

  • vente de produits (que vous produisez ou non) et/ou de services
  • vente d’accessoires : vous vendez un produit à un tarif bas,  très proche du prix de revient, puis vous générez du profit en appliquant une forte marge sur les accessoires (ex : les cartouches d’encre des imprimantes)
  • publicité : vous vendez de l’espace publicitaire sur votre support.
  • freemium : vous proposez une version gratuite de votre produit avec des fonctionnalités limitées et une version payante complète.
  • abonnement : vous vendez un abonnement à vos clients (voir à ce sujet : un nouveau business model qui cartonne : la box)
  • commission : vous percevez une commission à chaque fois qu’une vente est réalisée grâce à votre rôle d’intermédiaire entre l’acheteur et le vendeur

Quel que soit le modèle économique enviségé, vous devez également répondre aux questions liées à sa mise en place.

Imaginons par exemple que vous décidiez de vendre des vêtements. Il vous faudra trouver un bon fournisseur, gérer la distribution et le stockage des produits.  Vous aurez peut-être besoin de salariés.   Vous devrez notamment prendre en compte tous les coûts directs et indirects liés à ces contraintes pour calculer votre marge.

Autre exemple : si vous voulez gagner de l’argent grâce à la publicité, vous allez devoir créer un environnement favorable (visibilité, notoriété) pour attirer les investisseurs. Cela suppose donc d’investir et de prévoir une trésorerie suffisante pour pouvoir payer vos factures (professionnelles et personnelles) en attendant de gagner de l’argent.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Crédit photo : Shutterstock.com
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement