Avez-vous intérêt à réaliser votre business plan tout seul ? Quels sont les avantages et les inconvénients de tout faire de A à Z ?  Y a t-il des risques spécifiques en fonction de votre projet d’entreprise ?

Voici 5 conseils qui vous seront utiles si vous voulez rédiger votre business plan vous-même:

Ce dossier est réalisé à l’occasion des 3 Jours du du 4 au 6 novembre 2014 sur Gautier-Girard.com.

La réalisation du business plan de l’entreprise

 1) S’appuyer sur des modèles solides

Certains porteurs de projet confondent, à tort, le business plan et l’étude de marché. L’étude de marché n’est qu’une étape du business plan !

Avant de vous lancer, vous devez donc commencer par vous appuyer sur des documents fiables et complets qui vous aideront à ne rien oublier. Vous trouverez par exemple des modèles de business plan gratuits ici : Modèles de business plan

Votre business plan doit notamment contenir :

  • une présentation du créateur d’entreprise et/ou de son équipe
  • l’offre proposée
  • l’étude du marché
  • le business model
  • une étude de la concurrence
  • une présentation de l’entreprise (statut juridique, date du début d’activité prévu, capital et apports…)
  • votre plan d’action
  • un prévisionnel (étude de la rentabilité financière de l’entreprise)
  • …..

2) Faire preuve de réalisme et d’objectivité

Il est indispensable, tout au long de la réalisation de votre business plan, d’être capable d’avoir un regard honnête et réaliste sur les points forts et les points faibles de votre projet.

Dès le début, vous devez par exemple étudier avec honnêteté les motivations qui vous poussent à créer votre entreprise et vos forces/faiblesses pour savoir si votre projet est réellement envisageable.  Dans certains cas, vous verrez très vite que vous ne devez pas lancer votre activité dans l’immédiat (manque de compétences, entourage hostile au projet, mauvaises motivations : gagner de l’argent rapidement par exemple n’est pas vraiment compatible avec la réalité de l’entreprise).

Cette lucidité est fondamentale car votre propre enthousiasme peut vous jouer des tours, notamment lorsqu’il s’agit d’analyser les résultats de votre étude de marché.  Au contraire, si vous êtes réaliste, vous pourrez réfléchir à la façon de vous adapter et de franchir les différents obstacles que vous pourrez rencontrer.

3) Admettre ses lacunes

Vous pouvez être très compétent dans certains domaines et ne pas disposer de connaissances suffisantes pour gérer correctement d’autres aspects.  Si vous ne tenez pas compte de vos faiblesses, vous risquez de courir à l’échec.

Il est donc vivement recommandé d’admettre vos propres lacunes pour faire appel à l’aide de professionnels. Vous pouvez vous faire accompagner par les CCI/les CMA, les Boutiques de gestion ou  des prestataires spécialisés (experts-comptables, cabinets de conseil….).

4) Prendre le temps

Rédiger un business plan prend du temps.  Il ne sert à rien d’aller vite : ce qui compte, c’est avant tout d’avoir un projet qui tienne la route.  Vous devez vous familiariser avec des notions nouvelles liées notamment à la gestion de l’entreprise ou la législation qui va encadrer votre future activité.

Ce conseil est également valable pour les auto-entrepreneurs : ce n’est pas parce que vous pouvez créer facilement votre entreprise d’un point de vue administratif que vous ne devez pas peaufiner votre projet. Trop d’auto-entreprises sont contraintes de fermer, faute d’avoir su comment trouver des clients ou présenter une offre en adéquation avec les attentes de leur cible.

5) Tenir compte des spécificités de votre projet

En fonction de votre projet et du statut de votre entreprise, il y a d’autres précautions à prendre.

Créer en solo ou à plusieurs n’est déjà pas la même chose. Certaines activités sont également plus risquées que d’autres pour différentes raisons : domaine hyper-concurrencé, concept inédit,  besoins en investissements moyens ou importants , stratégie du low-cost, réglementation très contraignante, zone géographique ….
Il ne faut donc pas hésiter à vous faire accompagner et à prendre davantage de temps si nécessaire pour limiter les risques.

Et vous, avez-vous créé votre business plan tout seul ou envisagez-vous de le faire ?

Crédit photoShutterstock.com
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement