Vous êtes demandeur d’emploi ou bénéficiaire des minimas sociaux (ASS, RSA) ? Pour vous aider à financer la création de votre entreprise, il existe un prêt à taux zéro, sans garantie : Nacre (Nouvel accompagnement pour la création et la reprise d’Entreprise).

Voici les conditions pour en bénéficier :

Prêt à la création d’entreprise : le Nacre

Qui peut demander le Nacre ?

Le Nacre s’adresse aux demandeurs d’emploi, aux salariés qui veulent reprendre leur entreprise, aux bénéficiaires de minima sociaux…

Deux critères sont retenus :

  • être sans emploi
  • ou avoir des difficultés pour s’insérer de façon durable dans l’emploi

Pour savoir si vous pouvez demander à bénéficier du Nacre, vous pouvez vous rapprocher d’un opérateur conventionné Nacre (le plus simple étant de vous adresser au Pôle Emploi ou à la CCI la plus proche de chez vous pour obtenir les coordonnées des opérateurs conventionnés Nacre).

Quels types de projets sont concernés ?

Il est inutile de demander ce prêt si vous n’avez qu’une simple idée de l’entreprise que vous voulez créer ou reprendre : votre dossier ne sera pas accepté.

Le Nacre concerne les porteurs de projets qui ont une idée très précise de ce qu’ils veulent faire.  Il faut bien comprendre qu’il ne s’agit pas de faire uniquement une demande de prêt : le Nacre est un parcours d’accompagnement complet, durant lequel vous réaliserez notamment votre business plan.

La création ou la reprise sous forme de société est-elle admise ?

Créer ou reprendre une entreprise sous forme de société (SARL, SAS…) ne va pas vous empêcher d’obtenir le Nacre. En revanche, vous devez exercer le contrôle effectif de l’entreprise.

Cela implique :

  • de posséder plus de 50 % du capital social, que ce soit seul ou en famille (conjoint, ascendants, descendants) mais en ayant au minimum 35 % à titre personnel
  • ou d’être dirigeant avec plus du tiers du capital (seul ou en famille, dont 25 % à titre personnel). Dans ce cas, aucun autre associé ne doit détenir, de façon directe ou indirecte, plus de la moitié du capital social.

Il est possible que plusieurs associés bénéficient de cette aide pour un même projet. Dans ce cas, il y a 3 conditions cumulatives à remplir pour être éligible au Nacre :

  1. Ils doivent détenir ensemble plus de 50 % du capital social
  2. L’une d’entre eux, au minimum, doit être dirigeant
  3. Chaque demandeur du Nacre doit posséder au moins 1/10ème de la fraction du capital détenue par l’associé qui détient la plus grande part.

En quoi consiste l’aide ?

Le Nacre est une aide globale qui se compose :

  • d’un accompagnement au montage du projet : 4 mois maximum pour un projet de création et 3 mois pour une reprise d’entreprise
  • d’une aide au montage financier : 4 mois pour une création et 3 mois pour une reprise. C’est durant cette phase que le prêt à taux zéro sera accordé.
  • d’un suivi de l’entreprise durant 36 mois 

Un accompagnement peut également être proposé à toutes les entreprises déjà immatriculées lorsqu’elles :

  • ont besoin d’une aide au démarrage
  • sont confrontées à des difficultés de gestion ou à des problèmes financiers
  • ont des perspectives de développement à court terme

Le prêt à taux zéro

Comme indiqué ci-dessus, ce prêt à taux zéro n’est accordé que lorsque le projet a déjà été expertisé et formalisé durant la première phase du Nacre.

En fonction des besoins de financement de l’entreprise, le prêt Nacre va de 1000 à 10 000 €, sur une durée de 5 ans maximum. 

Pour en bénéficier, il y a deux conditions cumulatives à remplir :

  • obtenir un prêt bancaire d’un montant et d’une durée supérieurs ou égaux à ceux du prêt Nacre
  • s’engager à être accompagné durant la phase de suivi, d’une durée de 3 ans

Quel organisme conventionné choisir ?

 L’organisme accompagnateur conventionné Nacre ne vous est pas imposé. C’est à vous de le choisir, dans la région de votre domicile. Vous pouvez également changer d’organisme accompagnateur pour chaque phase du dispositif (montage du projet, montage financier, suivi avec accompagnement commercial…)

 En fonction de l’avancement de votre projet, l’opérateur Nacre peut d’ailleurs vous proposer de commencer directement par la phase 2 ou par la phase 3. Le montage du projet et le montage financier peuvent également, selon les cas, être réalisé en même temps.

Dans tous les cas, vous devrez signer un contrat d’accompagnement avec l’opérateur Nacre qui va déterminer le contenu de votre parcours Nacre et de vos obligations réciproques.

Pour en savoir plus et pour trouver un organisme conventionné près de chez vous : Dispositif Nacre

Et vous, avez-vous bénéficié du Nacre ? Envisagez-vous de le demander ?

Crédit photo : merci à danorbit. 
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement