La création d’une entreprise n’est jamais anodine. Derrière chaque projet, il y a des hommes et des femmes qui nourrissent des aspirations différentes. Mais votre motivation initiale est-elle vraiment en phase avec la réalité ?

Exprimez vos véritables motivations

« Pourquoi voulez-vous créer votre entreprise ? »

Il n’est pas si facile de répondre à cette question, car il y a souvent plusieurs réponses qui s’entremêlent.

Pourtant, il est indispensable de parvenir à exprimer ce que vous pensez réellement :

  • pour analyser avec un esprit critique les chances de réussite de votre projet
  • dans le cas d’une création de société (ou même d’une association), vous devez avoir les mêmes objectifs que les autres associés pour avoir la même vision stratégique et éviter aussi les conflits de pouvoir

Spontanément, vous serez peut-être tenté de dire : « Je veux créer mon entreprise parce que j’ai toujours eu une âme d’entrepreneur ». Mais c’est loin d’être suffisant !

Demandez-vous plutôt si ce qui vous attire n’est pas plutôt :

  • l’envie d’être autonome et d’avoir des responsabilités ?
  • le désir d’entreprendre en couple pour passer plus de temps avec votre conjoint ?
  • le rêve de pouvoir vivre d’une de vos passions ?
  • l’envie de vous réaliser ?
  • une opportunité ou une idée que vous pensez pouvoir concrétiser ?
  • la recherche d’une source de revenus ou d’une position sociale ?
  • ….

De la motivation…à l’analyse et à la préparation du projet

Il y a l’idée d’entreprise…et il y a la réalité. Quelque soit votre motivation de départ, vous devez donc vous interroger si elle sera suffisante pour assumer les contraintes liées à l’élaboration de votre projet professionnel et ses conséquences sur le plan personnel.

Prenons par exemple la volonté de créer une entreprise pour pouvoir vivre d’une de vos passions. A priori, l’idée est séduisante mais, si vous voulez la concrétiser, vous devez raisonner de manière pragmatique.

Par exemple si vous adorez cuisiner, vous ne pouvez pas vous contenter de vous dire : « Comme je suis doué en cuisine, je vais créer mon entreprise de cuisine à domicile et de vente de petits plats aux entreprises. »

En réalité, dans ce simple projet, il y a déjà deux concepts très différents et l’un d’entre eux (la livraison de petits plats aux salariés des entreprises) suppose une qualification et un équipement professionnel adéquat. Cela implique donc une préparation plus longue et une capacité de financement importante (achat de matériel pro, d’un camion réfrigéré pour les livraisons…).

Quant à l’activité de cuisine à domicile, même si elle est plus facile à créer, il vous faut aussi réfléchir aux moyens de vous faire connaître et de vous démarquer de la concurrence. Pourquoi vos futurs clients devraient-ils faire appel à vous plutôt qu’aux autres cuisiniers ? Regardez ce qui existe, la concurrence et son positionnement, etc…

Avant de vous lancer, votre projet doit être solide pour pouvoir s’inscrire dans la durée.

Pensez aussi, dès le départ, à envisager les répercussions de la création d’entreprise sur tous les aspects « concrets » de votre vie :

  • Avez-vous le soutien de votre conjoint ou de vos proches ?
  • Allez-vous pouvoir financer vos différentes dépenses mensuelles (frais de publicité, de déplacements, mais aussi loyer personnel, factures…) si vous n’avez pas de rentrée d’argent immédiate ?
  • Êtes-vous prêt(e) à différer vos projets de sorties ou de vacances pour vous consacrer à la réussite de votre entreprise ?

En bref, pour que votre création d’entreprise soit couronnée de succès, vous devez raisonner de A à Z comme un entrepreneur !

Crédit photo : merci à Editor B, à DeusXFlorida

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement