Fatigue, baisse de moral, morosité ambiante…Vous sentez que le découragement vous gagne ? Voici des conseils basés sur l’expérience de créateurs d’entreprises et de dirigeants pour retrouver votre motivation et la conserver tout au long de l’année !

Motivation et création d’entreprise

1) Se fixer des objectifs concrets

Pour rester motivé….il faut commencer par savoir ce qui vous motive !

Cela n’a l’air de rien, mais les créateurs d’entreprise sont souvent submergés par les multiples tâches qu’ils ont à effectuer au quotidien : tâches administratives, prospection, préparation des commandes ou réalisation d’une première mission….

Mais si vous ne garder qu’une vision à court terme de ce que vous devez faire, vous risquez de voir votre belle motivation retomber comme un soufflet dès l’apparition des premières contrariétés. Sans compter que le fonctionnement en mode « urgence » est particulièrement néfaste. A ce sujet, vous pouvez lire ce dossier : Vous voulez être efficace ! Alors dites NON à l’urgence !

Il est donc essentiel de vous fixer des objectifs concrets à court, moyen et long terme :

  • déterminez le chiffre d’affaires que vous pouvez raisonnablement atteindre dans 6 mois, dans un an, dans 3 ou 5 ans
  • créez des étapes intermédiaires
  • listez les moyens d’action à mettre en place pour y parvenir
  • allouez les ressources (en temps, en argent…) en fonction de chaque priorité et intégrez vos actions dans votre planning quotidien

2) Se préparer à travailler dans la durée

Ignorez toutes les méthodes (rarement gratuites!:-) ) qui vous promettent de devenir riche en travaillant 3 heures par jour pendant un mois.
Chassez aussi de votre esprit l’idée un peu naïve qu’il suffit d’avoir un bon concept pour que les clients affluent.

« Je crois qu’avoir envie de réaliser un rêve, c’est le talent. Et tout le restant, c’est de la sueur, c’est de la transpiration, c’est de la discipline. Je suis sûr de ça. »

Cette citation de Jacques Brel trouve un véritable résonance dans le monde de l’entrepreneuriat.

Créer une entreprise, c’est comme se préparer à un exploit sportif : vous devez vous battre tous les jours, continuer à avancer, faire des sacrifices (sur votre temps libre, sur votre budget) et garder vos objectifs à l’esprit pour persévérer dans la durée.

L’entrepreneuriat, c’est du travail.

3) Suivre vos progressions et vos résultats

Le chiffre d’affaires global n’est pas le seul indicateur que vous devez regarder.

En fait, pour éviter de jeter de l’argent par les fenêtres et rectifier le tir si nécessaire, il est important de mesurer les résultats et la pertinence de toutes les actions que vous pouvez mener (en élaborant par exemple un plan d’actions commerciales).

N’hésitez pas non plus à devenir un testeur acharné pour regarder ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas pour VOTRE cible et VOS clients.

Ces précieux outils vous seront très utiles pour rebooster votre motivation : rien de tel que de regarder votre évolution et votre progression pour réaliser que le temps passé à prospecter ou à renforcer votre relation clients n’a pas été perdu !

Crédit photo : merci à Julie70

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement