Et voilà, on y est : le statut auto entrepreneur a 1 an.

Le temps du bilan est venu pour cette révolution dans la création d’entreprise… et même une mini-révolution dans la société française.

3233252841_276900af2b_b.jpgPour moi ce bilan se résume en un mot composé : raz-de-marée.

En effet, en 2009, plus de 300 000 auto-entreprises ont été créées.

Rendez vous compte : en l’espace d’1 an, plus de 300 000 personnes physiques, des gens comme vous et moi ont sauté le pas pour devenir leur propre patron. Soit à plein temps, soit en gardant leur propre activité salariée à côté. On compte aussi une bonne partie d’auto entrepreneurs qui sont étudiants.

A ces personnes, il a suffit de remplir un simple formulaire, sur Internet, pour démarrer leur activité. C’est simple.

C’est simple, mais pas parfait. Que peut-on retenir, de bon et de moins bon, au moment de ce premier anniversaire ?

Voici mon bilan et mes réflexions, n’hésitez pas à commenter. ;-)

Auto-entreprise : non, tout n’est pas rose

Auto entrepreneur : les inconvénientsBien-sûr que tout n’est pas rose.

En 1 an, j’ai relevé pas mal de critiques contre ce statut.

J’ai aussi remarqué quelques soucis très souvent partagés par les auto entrepreneurs qui passent nous voir sur le forum.

Voici ma liste. N’hésitez pas à commenter.

L’approche du statut ne fait pas l’unanimité

Il faut le dire, le débat ouvert l’an dernier avait surtout attiré les sceptiques de ce statut.

On pouvait notamment y lire :

[…] cela laisse supposer qu’il faut bien dire à tout le monde de ne pas se lancer […] On sait bien que ce statut a été plutôt fait pour tendre la perche aux hors-la-loi et donner la possibilité d’un revenu complémentaire […]

Et aussi des avis très tranchés, comme celui-ci :

Philippe (Flush sur le forum) :  Je pense que c’est une belle arnaque […] ça m’exaspère […]

Moi qui était (et qui suis toujours) enthousiaste, je ne suis pas parvenu à convaincre les sceptiques des bienfaits de ce statut.

C’est dire ô combien les avis peuvent être difficiles à rapprocher, mais ce fût très intéressant d’échanger les avis.

Il y a du manque de rigueur

Auto entrepreneuriat et rigueurOn ne s’improvise pas (auto) entrepreneur comme ça, en remplissant un simple formulaire.

Comme il fallait s’y attendre, les premiers auto-entrepreneurs sont apparus sur le forum, accompagnés de questions diverses, notamment sur les activités qu’il est possible d’exercer.

En effet, ce ne sont pas toutes les activités qui sont autorisées sous ce statut d’entreprise. Certains métiers sont réglementés.

Les auto-entrepreneurs rencontrent par ailleurs des problèmes très concrets : par exemple comment calculer ses tarifs quand on est auto-entrepreneur ?

Très souvent, des soucis de réalisme apparaissent, parmi lesquels :

  • La légende (tenace!) selon laquelle il suffit de créer son entreprise pour avoir des clients
  • Le besoin criant de financements et (parfois) les relations difficiles avec les banques
  • L’absence de toute étude de marché ou de réflexion profonde, donnant l’impression de partir à la bataille “la fleur au fusil
  • Le fait de vouloir se lancer sans moyens en communication pour se faire connaître, ce qui s’avère souvent être une grosse erreur
  • Se lancer dans des domaines complètement inconnus, comme par exemple créer une boutique e-commerce sans rien connaître au e-commerce : ce n’est pas un problème en soi, sauf lorsqu’on veut être au même niveau que des concurrents expérimentés et/ou installés depuis longtemps
  • Que c’est facile de gagner beaucoup d’argent

Peut-être avez vous, vous aussi noté certaines caractéristiques aux auto-entrepreneurs ou aux auto-entreprises ?

Le salaire et les tentatives de récupérations politiques

A la rentrée de septembre 2009 le gouvernement a fanfaronné sur “le bon salaire des auto-entrepreneurs“.

Hervé Novelli présente des chiffres sur l’auto entrepreneurCe à quoi j’ai réagi par une étude chiffrée sur le salaire des auto entrepreneurs.

Elle m’a amené à penser qu’en moyenne, les auto entrepreneurs gagnent 600€ par mois (sans compter ceux qui ne déclarent pas du tout de chiffre d’affaires…).

Cela fait sans conteste partie des tentatives de récupération politique, que je peux comprendre : mais de mon point de vue, avec 300 000 créations la 1ère année, le statut auto entrepreneur dépasse le  fait politique. C’est un fait de société.

La concurrence et les “vrais entrepreneurs”

Citons enfin (parce que ce débat revient souvent), que les auto entrepreneurs sont ou seraient de la concurrence déloyale envers les autres entrepreneurs (en entreprise individuelle, EURL, SARL, etc).

Voir à ce propos ce débat et surtout celui-ci.

Pour faire bref, l’un des entrepreneurs du forum nous fait même savoir dans la seconde discussion qu’il a dû cesser son activité à cause de la concurrence déloyale (je le cite) des auto entrepreneurs.

Les auto entrepreneurs, c’est une formidable énergie

Énergie : C’est ce qui pour moi ressort des centaines de discussions du forum relatives aux auto entrepreneurs.

Quelle énergie!Cette énergie, c’est pour certains aussi la rage de réussir. Cela motive encore plus à aider du mieux possible.

Pour une dernière catégorie, c’est presque un besoin vital : bien des personnes au chômage d’assez longue durée se sont tournées vers ce statut pour retrouver une activité professionnelle.

Pour ces gens, faute d’emploi, ils se sont créés leur emploi.

Espoir : c’est le second mot qui me vient en tête lorsque je pense à ces 300 000 auto entrepreneurs.

Ces personnes apportent une fraicheur d’esprit, du sang neuf, et aussi de la simplicité (dans le bon sens du terme) dans un milieu autrefois feutré, et dominé quand même par une certaine élite qu’on pourrait nommer “barons”.

Leurs codes ne sont pas les mêmes. La façon de penser non plus. Les méthodes sont différentes. Les produits et services, les marchés, tout ceci est chamboulé par une véritable redistribution des cartes.

Un optimisme auquel j’oppose les excès de certains auto entrepreneurs.

Lorsque la concurrence est tellement déloyale, au mépris des lois, cela cause un vrai problème tant aux entrepreneurs déjà installés sous un autre statut qu’aux clients finaux qui voient la qualité baisser.

(je pense par exemple à un certain nombre d’auto entrepreneurs qui devraient prendre une assurance RC Pro et qui n’en prennent pas, imaginez s’il arrive un malheur…).

Et vous ? 1 an plus tard, que pensez-vous du statut auto-entrepreneur ?

Je suis curieux de savoir ce que vous en pensez!

N’hésitez pas à donner votre avis, et à le lier à votre aventure personnelle si vous avez créé votre auto-entreprise.

Il y a pour cela les commentaires ci-dessous, ou alors les liens vers des discussions du forum ci-dessus.

Réagissez ! Participez aux débats !

Crédits photos : Merci à priceminister et Michel_Racat

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement