Lorsque vous projetez de créer votre entreprise, vous devez inévitablement vous confronter à  la réalisation d’un Business Plan pour vous assurer de la fiabilité de votre projet et convaincre d’éventuels investisseurs.
business plan Cette projection de votre future entreprise doit être aussi précise et détaillée que possible, mais elle doit surtout être honnête. Ne vous mentez pas à vous-même en gonflant vos chiffres ou en minorant la compétitivité de la concurrence potentielle : vous ne vous rendriez pas service en démarrant avec un projet irréaliste, et vous perdriez au passage toute crédibilité auprès de vos partenaires.

Un Business Plan doit comporter 7 grands volets qui vont recouper l’ensemble de la réalité de l’entreprise :

1 – Le contexte

La création d’une entreprise n’est jamais le fruit du hasard. Vous souhaitez créez une activité  de niche ? Apporter à vos clients une expertise spécifique ? Répondre à un besoin en augmentation constante ? C’est ici que vous devez en parler. Expliquez le contexte global, ce qui a déjà été fait, comment, et ce que vous envisagez pour exploiter ce potentiel.

2 – L’équipe

Que vous démarriez votre activité  en solo, en couple, en famille ou avec des associés, vous pensez nécessairement avoir les compétences pour réussir et pérenniser votre projet. Pourquoi ? A vous de le démontrer et de détailler les forces, le savoir-faire, l’expérience de votre équipe. Montrez que vous avez la capacité de vous adapter et de proposer une offre qui corresponde aux attentes de la clientèle.

3 – Les produits et les services

Que comptez vous vendre ? Pour des produits comme pour des services, vous devez présenter les atouts et les caractéristiques de chaque élément de votre offre, en précisant également quel est le prix de vente envisagé. Et pour montrer que vous êtes déjà dans la peau d’un entrepreneur et que vous savez anticiper, pensez aussi à développer les évolutions envisagées.

4 – L’environnement concurrentiel de l’entreprise

C’est un volet capital de votre Business plan. Vous y analysez votre futur marché, que vous devez connaître parfaitement pour éviter toute déconvenue. Concrètement, vous décortiquez les risques mais aussi les opportunités, les spécificités de vos concurrents, et les perspectives d’évolution du marché. Soyez le plus pragmatique possible, et présentez des données chiffrées (prix pratiqués par les concurrents, parts de marchés, études de marché, …).

5 – L’aspect marketing et commercial

Détaillez votre positionnement, votre image de marque, les réseaux que vous comptez utiliser, les moyens publicitaires, votre stratégie marketing, votre plan d’actions commerciales….

6 – Le dossier financier

C’est un peu le nerf de la guerre. Explicitez vos apports, mais aussi les moyens qui vous sont nécessaires et comment vous avez décidé de les répartir. Présentez aussi des tableaux financiers prévisionnels, en incluant bien les dépenses à venir. Il faut être très réaliste et cibler des chiffres tangibles : si vous partez du principe que tout le monde va se ruer sur votre produit / service dès son lancement et que vous allez crouler sous les commande en quelques jours, vous allez droit dans le mur ! Faites au contraire apparaître des objectifs de progression continue, qui prennent en compte les délais de paiement, le temps nécessaire pour vous faire connaître….

7 – Le tableau de bord de gestion

Le tableau de bord de gestion va permettre de contrôler l’évolution du déroulement de votre projet.

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement