Tarik Boutoustous : interview sur le régime de l’auto-entreprise en 2015Pour Tarik Boutoustous, les récentes modifications du statut de l’auto-entreprise ne doivent pas faire oublier l’essentiel : grâce à ce régime, il est possible d’entreprendre en France sans prendre trop de risques.

Un avantage conséquent par rapport aux autres statuts !

Le fondateur de Find’Eur, un site qui met en relation gratuitement des clients et des auto-entrepreneurs, livre son analyse sur les forces et les faiblesses de l’auto-entreprise en 2015.

Cette interview est réalisée à l’occasion de la semaine Créer son Auto-entreprise en 2015 du 24 février au 3 mars 2015 sur Gautier-Girard.com.

Le régime de l’auto-entreprise en 2015

Comment analysez-vous les derniers changements qui ont modifié l’auto-entreprise ? Est-ce qu’ils vous semblent aller dans le bon sens ?

Tout d’abord, je vous propose de passer en revue les principaux changements qu’a subi le statut depuis janvier 2015. Il s’agit essentiellement de nouvelles obligations administratives, bancaires ainsi que l’instauration de nouvelles taxes.

Nouvelles obligation administratives : Il s’agit notamment d’une immatriculation obligatoire pour les commerçants et les artisans auto-entrepreneurs au Répertoire des Métiers (RM) ou Registre du Commerce et des Sociétés (RCS). Par ailleurs le suivi d’un SPI (Stage Préalable à l’Installation) est devenu obligatoire pour les artisans auto entrepreneurs qui se lancent (pas d’effet rétroactif).

Mon avis : Ces mesures ne sont pas négatives car elles contribuent à réguler le statut et à le mettre en ligne avec les différentes formes d’entreprises individuelles. Cela va certainement contribuer à rehausser l’image des auto-entrepreneurs au sein de l’opinion publique car comme j’ai pu le dire sur ce site il existe de véritables a priori vis-à-vis des auto-entrepreneurs perçus parfois comme « des entrepreneurs amateurs ».

Obligations bancaires : Depuis janvier 2015 tous les auto-entrepreneurs ont l’obligation d’ouvrir un compte bancaire dédié à leur activité.

Mon avis : Je connais des auto-entrepreneurs qui avaient fait le choix d’ouvrir un compte dédié à leur activité depuis bien longtemps… Je pense que cette mesure va permettre aux auto-entrepreneurs d’avoir plus de visibilité sur leur trésorerie au quotidien.

Nouvelle taxes : Paiement de la Cotisation Foncière des Entreprises (CFE) pour tous les auto-entrepreneurs, sauf l’année de création de l’auto entreprise. Ainsi que le paiement de la taxe pour frais de Chambre de Commerce et d’Industrie ou Chambre des Métiers (pourcentage fixe sur chiffre d’affaires selon le type d’activité)

Mon avis : On ne peut pas se réjouir de devoir payer plus taxes… D’autant plus qu’il s’agit en l’occurrence de petites structures !

Quel est selon vous le principal avantage de l’auto-entreprise ?

De mon point de vue ce statut n’a que des avantages ! C’est un formidable moyen de se lancer à moindre risque. On pourrait, grâce à ce statut (et à beaucoup de volonté), faire de la France une usine à entrepreneurs !

Néanmoins, pour répondre à votre question, le principal avantage de l’auto-entreprise réside dans sa flexibilité qui lui confère un véritable avantage concurrentiel par rapport à d’autres types de structures.

Et son principal défaut ?

Les seuils de chiffre d’affaires sont de mon point de vue encore trop bas. Il faudrait les relever et permettre à plus d’entrepreneur de profiter de ce régime.

D’après vous, quelles seraient les mesures qui pourraient concrètement aider les auto-entrepreneurs  à développer leur activité?

Je pense que nous devons arrêter de raisonner en termes de mesures publiques. Les auto-entrepreneurs ont la clé de la solution entre les mains : ils doivent se fédérer, se regrouper pour créer des synergies et être plus forts ensemble.

Par ailleurs je pense que la meilleure manière de défendre ce statut est de le rendre inattaquable.

Comment ? En aidant les auto-entrepreneurs à générer plus de chiffre d’affaires. C’est un peu dans cette philosophie que j’ai créé Find’Eur (www.findeur.fr) pour permettre aux auto-entrepreneurs de trouver des clients facilement et gratuitement

Quels conseils pourriez-vous donner à ceux et à celles qui envisagent de créer leur auto-entreprise ?

Osez, lancez-vous, travaillez en réseau pour être plus fort, croyez en votre potentiel et… de grâce, ne vous sous-estimez pas car ils sont déjà bien trop nombreux à le faire à votre place !

Merci Tarik !

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Crédit photo : Shutterstock.com
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement