Que se passe t-il si vous tombez malade et que vous devez vous arrêter quelques mois après avoir créé votre entreprise ? C’est très simple : vous ne pourrez pas percevoir d’indemnités journalières.

En effet, pour en bénéficier, il faut être affilié depuis un an au RSI. Il faut aussi savoir que l’indemnité est nulle si votre revenu annuel moyen est inférieur à 3 698 €.

Conditions de versement des indemnités journalières

Il y a également d’autres conditions à remplir :

  • être artisan ou commerçant à titre principal
  • relever du RSI au titre de l’assurance vieillesse des artisans ou des industriels et commerçants
  • être encore en activité
  • avoir payé l’ensemble des cotisations de l’assurance maladie (les cotisations de base, les cotisations supplémentaires pour les indemnités journalières, et le cas échéant les majorations de retard)
  • la prescription d’arrêt de travail doit être à temps complet

Le conjoint collaborateur qui souhaiterait bénéficier des indemnités journalières doit aussi remplir certaines conditions :

  • être affilié depuis un an au RSI
  • l’artisan ou le commerçant dont il est le conjoint collaborateur doit toujours être en activité
  • être à jour de la cotisation indemnités journalières
  • la prescription d’arrêt de travail doit être à temps complet
Crédit photo : Shutterstock.com
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement