Avec une croissance de 20 % par an en Europe, le marché des cosmétiques naturels / biologiques est en pleine expansion. Pour les porteurs de projets, cela peut être une opportunité très intéressante pour créer une entreprise rentable et pérenne.

Mais avant de vous lancer, voici ce que vous devez savoir pour créer votre propre marque de cosmétiques bio.

Creer une entreprise de cosmetiques bios

1 - Quelle valeur ajoutée allez-vous apporter ?

Même si le marché des cosmétiques naturels est en pleine croissance,  il faut quand même passer par toutes les étapes traditionnelles de la création d’une entreprise pour bien définir tous les contours de votre projet.

  • Combien de produits allez-vous lancer ?
  • Quelle est votre cible ? (seniors, juniors, tout public, peaux mates…)
  • Quel est votre positionnement ? (haut de gamme, petits prix…)
  • Qui sont vos concurrents directs ?
  • Comment allez-vous vous démarquer de la concurrence ? Quelle est la valeur ajoutée de vos produits ?
  • Comment allez-vous distribuer vos produits ? (e-commerce, réseau de magasins spécialisés, ouverture d’une boutique, vente à domicile…)
  • Quels moyens allez-vous utiliser pour vous faire connaître ?
  • Quels sont vos besoins en financement ?
  • Allez-vous créer votre entreprise seul ou avec un associé ?
  • Souhaitez-vous créer votre propre marque, distribuer une marque existante, ou vous lancer en franchise ?

2 - Créer sa propre marque : gérer la fabrication des cosmétiques

 Le cahier des charges

Le cahier des charges doit être le plus détaillé possible (texture, cible, principes actifs, action souhaitée, fourchette de tarifs à l’achat, qualité souhaitée : label bio, autres labels…) si vous voulez obtenir des devis pertinents et des échantillons qui correspondent à vos attentes et constituer votre gamme de soin complet.

Vous devez procéder ainsi pour chaque produit. Il est également important de mentionner dès le départ le volume et la forme de chaque contenant (pensez notamment aux frais plus élevés qui vous seront facturés par la suite par l’imprimeur si vous choisissez des boîtes de dimensions différentes ).

Le choix du fabricant

Parmi tous les prestataires existants, privilégiez ceux implantés en France ou dans l’Union Européenne notamment pour des raisons de respect de la règlementation existante.  Il est d’ailleurs recommandé de vérifier si l’établissement est réellement déclaré à l’AFSSAPS et de demander à consulter chaque année ses licences de certifications biologiques. De même, si le laboratoire sous-traite une partie de la fabrication de vos cosmétiques biologique, assurez-vous qu’il s’engage sur la qualité de cette production.

Vous pouvez aussi créer votre propre laboratoire et le déclarer à l’AFSSAPS, mais cela reste à déconseiller car les exigences règlementaires sont assez draconiennes (que ce soit au niveau des diplômes que  des conditions de fabrication et des contrôles qualité).

3 - Les certifications : bio…mais pas seulement

Interviewé par Gautier-Girard.com, Clément Pichonneau, co-fondateur d’Ô Petits soins (qui commercialise les soins beauté naturels de la marque BEMA), explique :

Le fait de proposer des cosmétiques bio est quelque chose de plus en plus courant, par contre nous sommes plus attentifs au côté éco-responsable de BEMA.

C’est pour cela que l’accent est également mis sur le développement durable :  “Nous souhaitons permettre à chacun de révéler sa beauté avec une gamme qui respecte l’environnement et à des prix abordables.”

Cosmétiques bios

Ce choix se traduit par l’obtention de plusieurs certifications :

  • Certification ICEA des extraits biologiques : garantit que les cosmétiques ne contiennent pas de substances chimiques nuisibles à la santé des êtres humains, des animaux et de l’environnement puisque les matières premières sont d’origine naturelle.
  • Certification ISO (UNI EN ISO 9001:2008) : atteste de la qualité du système permettant la réduction et l’élimination des déchets
  • Certification FSC : reconnaît la qualité de la gestion forestière et/ou du suivi des bois. Le but est de promouvoir une gestion totalement responsable des fôrets mondiales.

Dans le fonctionnement quotidien d’Ô Petits soins, le respect de l’environnement est aussi de mise : ” Nous utilisons des sacs et du papier recyclables ; les cartouches d’encre sont elles aussi écologiques. “

Crédit photo : merci à ucumari

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement