Connaissez-vous le seuil de rentabilité de votre entreprise ? Savez-vous quand vous atteignez votre point mort ? Ces notions peuvent vous sembler un peu abstraites quand vous créez une entreprise mais pourtant elles sont fondamentales si vous voulez que votre activité soit pérenne.

Parce que gagner de l’argent c’est bien, mais faire des bénéfices c’est encore mieux !

Voici pourquoi et comment calculer votre seuil de rentabilité :

Ce dossier est réalisé à l’occasion de la Semaine Pilotez votre entreprise comme un pro ! du 20 au 27 janvier 2015 sur Gautier-Girard.com.

Calculer le seuil de rentabilité et le point mort

Pourquoi calculer le seuil de rentabilité ?

En dessous d’un certain niveau de chiffre d’affaires, même quand vous travaillez, vous perdez de l’argent….

Calculer le seuil de rentabilité va vous permettre de savoir quel est le montant de chiffre d’affaires à partir duquel votre entreprise est rentable, c’est-à-dire à quel niveau d’activité elle assure son équilibre financier.

On parle alors de point mort pour désigner le moment où vous atteignez votre seuil de rentabilité. Dès que vous le dépassez, vous commencez à dégager des bénéfices.

Le seuil de rentabilité vous donne donc un indice concernant la viabilité de votre projet.  S’il est trop élevé, il faut en effet modifier votre projet ou y renoncer.

Comment calculer le seuil de rentabilité ?

Il y a plusieurs étapes à suivre.

1) Calculer le montant des charges fixes (CF)

Les charges fixes (CF) sont toutes les dépenses obligatoires que vous devez payer même quand vous ne vendez pas : le loyer de votre local commercial, les assurances, les cotisations sociales (sauf pour les AE), le comptable….

2) Calculer la marge sur les coûts variables (mCV)

Les charges variables (CV) sont les dépenses qui sont liées aux ventes effectuées : les achats de marchandises, les frais de transport, les commissions des commerciaux, l’eau, l’électricité….

Pour la calculer la marge sur les coûts variables (mCV), il faut faire la différence entre le montant prévisionnel des ventes (CA) et le montant des charge variables.

Donc : mCV = CA - CV

3) Calculer le taux de marge sur les coûts variables (TmCV)

Il s’agit simplement d’exprimer en pourcentage de chiffre d’affaires la marge sur coûts variables que vous avez obtenu.

Donc : TmCV = (mCV x 100) / CA

4) Calculer le seuil de rentabilité SR (SR)

Le seuil de rentabilité (SR) = CF / TmCV

Cette opération vous permet d’obtenir le chiffre d’affaires à atteindre pour être rentable.

5) Calculer le point mort (PM)

Le point mort (PM) va vous permettre de savoir combien de jours vous devez travailler avant d’atteindre votre seuil de rentabilité.

PM = SR / (CA annuel/360)

Et vous, avez-vous calculé votre seuil de rentabilité et votre point mort ?

Crédit photo : Shutterstock.com
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement