Il n’est pas toujours simple de financer la création d’une entreprise ! Quand vous n’avez pas ou peu de fonds propres, comment procéder pour obtenir la trésorerie nécessaire pour débuter dans de bonnes conditions ?

Au-delà des prêts d’honneur, du financement participatif ou encore du recours à des investisseurs, il existe une piste intéressante à creuser : les concours.

Prix Moovjee, 100 jours pour entreprendre, Prix Audace, Talents des cités… Depuis quelques années, le nombre de concours ouverts aux créateurs d’entreprise a considérablement augmenté (voir à ce sujet : 22 concours à connaître pour créer ou développer votre entreprise).

Pour les porteurs de projets et les dirigeants, ils représentent une opportunité intéressante pour se faire connaître et récolter des fonds.

Financer la création de son entreprise grâce aux concours

Renforcer votre capital de départ et rassurer

Gagner un concours présente trois avantage majeurs :

  1. Vous remportez la dotation, ce qui est loin d’être négligeable : les sommes gagnées vont contribuer à augmenter votre capital de départ. Vous pourrez donc réaliser davantage d’investissements ou encore apporter à votre banquier une garantie suffisante en vue d’obtenir un prêt.
  2. Vous renforcez votre crédibilité puisque votre projet a été plébiscité par le jury
  3. Vous profitez aussi de retombées médiatiques et d‘un réseau qui vous sera utile pour développer vos activités

Toutefois, avant de vous lancer, prenez le temps de bien sélectionner les concours auxquels vous allez participer. Au-delà des conditions “officielles”, regardez par exemple qui est l’organisateur du concours, quels ont été les lauréats des précédentes éditions, les partenaires, les thématiques…

Cela vous donnera une idée des critères de sélection implicites (certains concours mettent davantage l’accent sur les innovations technologiques par exemple).

Garder les pieds sur terre

Participer à un concours peut représenter une opportunité intéressante pour trouver des financements, mais il faut garder votre sang-froid.

- Prévoyez des alternatives

Ne perdez jamais de vue que vous n’avez pas la garantie de gagner. Il vous faut donc rechercher d’autres sources de financement voire, le cas échéant, envisager de modifier votre projet d’entreprise pour réduire (même temporairement) vos besoins en trésorerie.

- Anticipez l’investissement en temps

Pour être fructueuse, votre candidature devra être bien préparée. Or cette activité est chronophage ! Pensez-y avant de multiplier les inscriptions… Cela implique aussi de mettre en place une organisation en béton pour continuer à avancer en parallèle sur le lancement de votre projet d’entreprise.

- Regardez le règlement en détail

Lisez attentivement toutes les petites lignes, car il y a parfois de grosses surprises ! Certains concours, surtout lorsque la dotation est très importante, prévoient des contreparties qui peuvent se révéler problématiques (par exemple : une prise de parts dans le capital de votre future société).

Et vous, qu’en pensez-vous ? Avez-vous déjà récolté des fonds en participant à un concours d’entreprise ? 

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement