Les délais pour obtenir un numéro unique d’immatriculation (Siren/Siret) peuvent parfois sembler très longs…surtout lorsque le créateur d’entreprise,  qui a déjà commencé à prospecter, a l’opportunité de signer ses premiers contrats ou de réaliser ses premières ventes.

Mais un entrepreneur, même lorsqu’il a en sa possession un récépissé prouvant le dépôt de sa demande, peut-il réellement facturer sans être immatriculé ?

Pour le savoir, la rédaction a choisi d’interroger Jean-Philippe Duquerroy, responsable marketing pour Evoliz, un logiciel de gestion et de facturation spécialement destiné aux TPE/PME, aux auto-entrepreneurs, aux commerçants et aux artisans.

A l’occasion du lancement de la Boutique des Entrepreneurs sur Gautier-Girard.com, Jean-Philippe a accepté de conseiller les créateurs et les porteurs de projets sur ce problème qui se pose fréquemment lors de la création d’une entreprise.

Facturer sans numéro d’immatriculation

 Est-il possible de commencer à facturer en attendant de recevoir son numéro unique d’immatriculation (Siren/Siret) ? Si oui, comment faut-il procéder ?

Oui, l’entrepreneur peut facturer alors qu’il n’a pas encore son identifiant SIREN/SIRET. Il doit alors indiquer sur ses factures la mention « SIRET : En cours d’attribution ».

A savoir que l’identifiant SIREN/SIRET est une mention obligatoire à faire apparaitre sur tous les documents comptables.

Si votre client vous le demande vous pourrez le lui communiquer à réception du courrier de l’INSEE ou lui renvoyer votre facture corrigée avec le numéro SIREN/SIRET.

Contacter Evoliz

Evoliz fait partie des prestataires sélectionnés pour figurer dans la Boutique des Entrepreneurs  !

Consultez sa fiche et profitez d’une offre exclusive réservée aux lecteurs de Gautier-Girard.com (jusqu’à - 20% sur l’abonnement annuel) : Evoliz dans la Boutique des Entrepreneurs

Crédit photo : merci à Stéphanie Wallace

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement