Une étude réalisée en février 2013 par Opinion Ways pour LCL met en lumière les pratiques et les choix des quant à leur canal de distribution préféré.

Alors si vous  hésitez encore entre créer un ou un commerce de proximité, voici quelques pistes de réflexion (statistiques à l’appui) qui peuvent vous être utiles :

Etude de marché : e-commerce ou commerce de proximité

: oui, mais pour des achats ciblés

99% des actifs déclarent avoir déjà utilisé Internet pour faire leur shopping.

Mais ce chiffre impressionnant reste à nuancer car ils sont 63 % à privilégier ce canal de distribution uniquement pour réaliser des achats ciblés tels que l’achat de voyages (65%) et les produits culturels (47 %). Lorsqu’il s’agit de boutiques plus généralistes, qui concernent donc tous types de produits et de services, le commerce de ville reste n°1.

Autre bon point pour l’ : pour 55 % des interrogés, l’achat en ligne procure plus de satisfaction que l’achat en magasin. Il semblerait d’ailleurs que de gros efforts aient été réalisés en matière de relation client puisqu’un actif urbain sur deux estime qu’il est aussi reconnu sur Internet que dans une boutique traditionnelle.

Deux motivations essentielles conduisent à opter pour le commerce en ligne :

  • au niveau financier, les prix sont plus attractifs et il y a la possibilité de comparer les tarifs pratiqués par différentes enseignes
  • l’achat en ligne reste plus pratique, puisqu’il est possible de faire son shopping rapidement, n’importe où et à n’importe quel moment sans avoir à se déplacer

Magasins en ville et Internet : deux canaux complémentaires

Commerce de proximité et e-commercePlutôt que de se focaliser sur l’essor de l’, les commerces en ville ont tout intérêt à s’adapter et à utiliser également le Web.

Il faut savoir en effet que les utilisent ces deux en parallèle et qu’ils continuent à fréquenter les magasins traditionnels. Les estimations pour les deux prochaines années sont également à une stabilisation du montant des achats dans les boutiques en ligne.

En parallèle, les actifs ont modifié leurs habitudes et ils n’hésitent plus à rechercher des informations en ligne avant de se rendre dans une boutique (87 % le font de temps en temps et 41 % très souvent).  Il peut donc être intéressant de proposer des offres ciblées en ligne (promotions, jeux concours, coupons de réduction, bon d’achats…) qui devront ensuite être utilisées sur le lieu de vente.

Télécharger l’intégralité de l’enquête

Si vous voulez créer un , vous avez intérêt à consulter l’intégralité de cette enquête pour affiner votre étude de marché et votre business plan.

Par exemple, ceux qui désirent créer une boutique en ligne de vêtements vont pouvoir constater que seulement 18% des actifs utilisent ce canal de distribution pour faire leur shopping. Pour les chaussures, ce pourcentage chute à 15 %. Donc cela suppose de prévoir d’importants moyens financiers pour concevoir un performant et surtout pour le promouvoir afin de se démarquer de la concurrence.

Téléchargez l’intégralité de l’étude  : Troisième observatoire LCL en ville

Crédit photo : merci à Jean-François Phillips, à teddy-riser

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement