Un dirigeant de société peut-il devenir auto-entrepreneur pour développer une activité secondaire en auto-entreprise ? A l’inverse, un auto-entrepreneur déjà en activité peut-il décider de cumuler avec la gérance d’une société ?

En pratique, le cumul auto-entrepreneur + dirigeant d’une société reste possible mais tout va dépendre du statut du gérant dans la société.

Explications.

Cumul auto-entrepreneur et dirigeant d’une société

Le principe : interdiction du cumul auto-entrepreneur + gérant TNS

Vous ne pouvez pas cumuler une activité en auto-entrepreneur avec le régime social de gérant TNS (travailleur non salarié) car il n’est pas possible d’avoir une double inscription au RSI.

En revanche, rien ne vous empêche de cumuler la gérance d’une société avec une activité en auto-entreprise lorsque le régime social du gérant est assimilé salarié (il n’est pas dans ce cas affilié au RSI).

Les 3 cumuls possibles

SARL : associé / gérant égalitaire / gérant minoritaire

Le cumul auto-entrepreneur et gérant majoritaire d’ une SARL ou gérant associé unique d’une EURL est impossible.

Mais  un auto-entrepreneur peut également être :

  • associé d’une SARL ou d’une EURL
  • gérant égalitaire ou minoritaire d’une SARL

SAS ou SASU : associé / président / directeur général

Il est tout à fait possible de cumuler un mandat de dirigeant de SAS, et même un statut d’associé, avec une activité en auto-entreprise.

SA : tous les mandats de dirigeant

Tous les mandats de dirigeant de SA (président du conseil d’administration ou du directoire, dirigeant général….) peuvent être cumulés avec l’auto-entreprise..

En pratique : possible ne veut pas toujours dire réaliste

Attention tout de même à ne pas sous-évaluer les conséquences (en temps, en argent, en responsabilité…) de ces différents cumuls. 

Cela reste envisageable lorsque l’activité exercée en auto-entreprise est une activité secondaire exercée de façon ponctuelle. En revanche, au vu de l’implication demandée par la gestion d’une société, il est difficilement concevable de cumuler cette fonction avec une activité d’auto-entrepreneur exercée à titre principal.

Vous devez donc bien réfléchir si vous êtes en auto-entreprise et si vous envisagez de tenter l’aventure de la création d’une société. Il faut bien avoir conscience qu’à un moment donné vous serez amené à faire des choix.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Crédit photoShutterstock.com
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement