Monter sa boite tout en étant enceinte ou en ayant un projet de création d’entreprise est-il souhaitable ou non ? La question peut paraître étrange, car le timing de création d’entreprise ne devrait pas avoir de rapport avec le [modéré]e du créateur. Pourtant, lorsqu’une femme envisage de créer son activité, elle doit identifier le « bon moment » pour se lancer…justement parce qu’elle est une femme.

 Creation entreprise et maternite

Identifier le bon moment

Comment savoir quel est LE moment de créer son entreprise ? Il faut d’abord regarder votre situation et vos envies : avez-vous déjà des enfants ? souhaitez-vous en avoir ?

Pour des questions pratiques, il est en effet nécessaire de savoir s’il faudra prévoir un (ou plusieurs) congé(s) maternité. Si c’est le cas, évitez de vous lancer si vous êtes enceinte ou si vous comptez le devenir rapidement.

En effet, pour pouvoir bénéficier d’une bonne couverture maladie, il faut se poser la question du moment opportun de devenir mère. Selon que vous dépendez de la CPAM ou du RSI, les revenus pendant le congé maternité sont différents. Le RSI prend en compte vos revenus professionnels passés pour calculer une indemnité journalière, qui peut être très basse, surtout dans les premiers mois de l’activité.

En ce sens, il peut être intéressant de reporter sa création après le congé maternité.

Et si vous avez déjà des enfants ?

Si vous avez déjà des enfants, il faut tenir compte du fait que vous serez moins disponible pour eux.

J’entends déjà les protestations des femmes qui travaillent en tant que salariées :

« Mais nous travaillons déjà, nous savons ce que c’est de gérer les enfants et une vie professionnelle ! »

Oui… mais non. En devenant chef d’entreprise, a fortiori en pleine création, vous ne travaillerez plus 35 heures par semaine. Comptez plutôt une amplitude de travail hebdomadaire de l’ordre des 50 à 60 heures, en incluant souvent le week-end (au moins les premiers mois).Une entrepreneure ne quitte jamais vraiment le bureau parce qu’elle y pense tout le temps.

Il est important d’y réfléchir en amont, avant de se lancer, sous peine de vous décourager ou de culpabiliser si vous ne passez pas autant de temps avec vos enfants qu’avant. Une nouvelle organisation de la vie de famille est nécessaire pour que personne ne se sente délaissé ou coupable. Il faut également que votre conjoint en soit conscient, et qu’il accepte de prendre en charge des moments qui jusqu’alors étaient ceux de « maman ».

Ces considérations matérielles et familiales prises en compte, il ne faut pas que cela freine l’enthousiasme de la future créatrice ! Au contraire, si vous avez bien préparé votre entrée, vous avez plus de chances de réussir. Si les considérations du foyer sont réglées, vous pouvez vous concentrer à fond sur la création et le développement de son entreprise, et récolter les fruits de votre travail !

Article rédigé par Claudia Jarocki dans le cadre de la semaine “Entreprendre au féminin” du 9 au 15 octobre sur Gautier-Girard.com. Son agence de communication (www.web-computer-tours.com), créée en 2009 sous le régime de l’auto-entreprise, accompagne au quotidien les TPE et PME dans leur communication online et offline.

Crédit photo : merci à  isan

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement