Vous voulez obtenir un prêt bancaire pour créer, reprendre ou développer votre entreprise ? Le fonds de garantie à l’initiative des femmes (FGIF) peut vous aider à obtenir votre financement.

aide financiere pour femmes entrepreneures

De quoi s’agit-il ?

Le FGIF est une garantie qui peut s’élever jusqu’à 70 % du prêt bancaire et dont le montant maximum est limité à 27 000 euros. En contrepartie, votre banquier s’engage à ne pas vous demander de garanties personnelles sur le prêt. Il peut toutefois prendre une sûreté réelle (nantissement…) sur les biens achetés grâce au prêt.

Le montant minimum du prêt demandé doit être de 5000 euros et le remboursement est échelonné sur une durée allant de 2 à 7 ans.

A partir du moment où votre entreprise existe depuis moins de 5 ans (ou s’il s’agit d’une reprise datant de moins de 5 ans), vous pouvez l’utiliser pour financer vos besoins en fonds de roulement et en investissements à moyen terme.

Les crédits à court terme et le crédit-bail sont cependant exclus de ce dispositif.

Bon à savoir : en contrepartie de cette garantie, vous devrez régler des frais à hauteur de 2,5 % du montant garanti du prêt (1,5 % de commission d’engagement et 1% de cotisation de mutualisation).

Qui peut-en bénéficier ?

Toutes les femmes ! Peu importe que vous soyez salariée, au chômage….

Le statut juridique de l’entreprise (SARL, entreprise individuelle…) ou son secteur d’activité sont aussi sans importance. En revanche, il faut que vous ayez la responsabilité juridique de l’entreprise pour pouvoir demander à bénéficier du FGIF.

Comment le demander ?

Vous pouvez télécharger directement le dossier de demande de garantie (voir un exemple de dossier)  sur le site de France Active Garantie (organisme gestionnaire du FGIF).

Vous pouvez aussi contacter Initiative France ou encore retirer le dossier de candidature auprès de la délégation aux droits de femmes de votre Préfecture.

Lorsque votre dossier est constitué, vous devez obtenir l’accord de votre banque car c’est votre banquier qui va se charger d’envoyer le formulaire à l’organisme instructeur de la garantie.
Le comité de sélection du FGIF analyse alors votre dossier et valide ou non votre candidature. Vous êtes informée de sa décision par l’organisme instructeur tandis que France Active Garantie contacte votre banquier.

Crédit photo : merci à Danielle CM

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement