Même si beaucoup de pays offrent des avantages fiscaux et des facilités administratives pour créer une entreprise chez eux, à l’étranger, le projet doit être profondément et mûrement réfléchi et demande beaucoup de préparation en amont.

Et plus encore si le créateur souhaite en plus de création, s’expatrier.

Créer son entreprise à l’étranger : comment ?

Création d’entreprise à l’étranger : l’exemple d’un marché au MarocÇa implique de devoir vivre dans ce pays (à moins de passer son temps dans les avions), de savoir s’adapter aux “us et coutumes”, de passer la barrière de la langue…

Évidemment, on peut être appâté par un système fiscal qui fait miroiter des exonérations de charges et de taxes.

Mais cette économie, dans bien des cas, peut vite être rattrapée par des contraintes bien pratiques :

  • déménagements professionnel et personnel,
  • frais de recherche du local professionnel et de l’habitation,
  • achat du matériel professionnel (achat local ou importé de France),
  • achat du mobilier et de l’électroménager nécessaires pour vivre sur place (à moins de quitter complètement la France),
  • coût des voyages entre les deux pays,
  • coût de l’hébergement à l’étranger le temps de pouvoir y habiter…

Sans compter qu’une fois installé et opérationnel, il y a bien souvent, encore, des frais “officieux” impossibles à déterminer à l’avance : le bakchich pour débloquer un container qui n’a pourtant aucune raison d’être bloqué se pratique, comme pour d’autres raisons…

On en parle sur le forum :

Créer une usine de textile en Turquie

Jeremy souhaite fabriquer du linge de maison en Turquie et le revendre en tant que grossiste en France. Il réalise déjà des échanges commerciaux avec le Portugal. Mais… le Portugal, c’est l’Europe !  Les opérations d’import/export sont donc largement facilitées.

Apo suggère à juste titre à Jeremy de tester d’abord le marché turc en confiant du travail de fabrication aux usines déjà implantées. C’est ce qu’a fait Sandra lors d’une précédente expérience en Tunisie, avant de s’y implanter.

Cela permet, d’une part de prendre connaissance avec le pays :

- il faut s’y rendre assez fréquemment ne serait-ce que pour vérifier que les produits confiés à la fabrication correspondent bien à ce qui est recherché ;

- d’autre part, pendant vos séjours, vous pourrez vous familiariser avec la culture locale, vous faire des contacts et aller à la rencontre de ceux qui ont emprunté le chemin de la création à l’étranger avant vous :

Le son de cloche sera sans doute différent de celui des institutions locales !

Investir à l’étranger

Autre sujet  sur lequel réfléchir : votre situation fiscale en France. Votre foyer fiscal restera t-il en France ou pas ?

C’est le cas de Frandrian, qui se pose des questions quant à sa déclaration de revenus en France… Il a réalisé un investissement à l’étranger.

Il en parle sur le forum :

Investissement à l’étranger

Où se renseigner ?

Quelques liens qui pourront peut-être vous aider à réfléchir sur votre projet de création à l’étranger ou d’expatriation… Si vous en connaissez d’autres, n’hésitez pas à les communiquer !

  • France diplomatie : informations sur les français à l’étranger et pour travailler à l’étranger
  • La maison des français de l’étranger :  site institutionnel des français de l’étranger qui propose des dossiers complets sur plusieurs thématiques (bien préparer son départ, protection sociale…)

Et vous ? avez-vous déjà créé à l’étranger ? êtes-vous sur le point de le faire ?

Faites-nous partager votre expérience !

Crédit photo : Merci à Caribb et Darwin Bell et Alalettre.

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement