Connaissez-vous le crowdfunding ? Cette nouvelle source de financement participative peut contribuer au démarrage de votre entreprise ou au développement de nouveaux projets.

Très populaires outre-atlantique, les plate-formes de crowdfunding commencent à peine à s’implanter en France.

 

Comment ça marche ?

 

Du côté des investisseurs

Les particuliers qui recherchent de nouveaux investissements peuvent consulter une sélection de projets pour choisir celui qui les intéresse. En fonction des sites, ils peuvent aussi échanger avec le porteur de projet pour obtenir un maximum de précisions avant de se décider.  Et le plus souvent, le rendement annuel est déterminé à l’avance.

Pour réaliser leur placement, il y alors généralement deux solutions possibles :

  • soit ils rejoignent alors une société holding (limitée à 99 personnes maximum) qui va prendre des parts dans le capital de l’entreprise sélectionnée. La plate-forme de crowdfunding se charge ensuite du suivi du projet.
  • soit un établissement bancaire est responsable de la collecte de l’épargne et de la gestion du prêt (on parle de prêt intermédié entre particuliers)

La plate-forme de crowdfunding se rémunère en prélevant une commission ou des frais sur les financements effectivement versés.

 

Du côté des entrepreneurs

Si vous recherchez des investisseurs, ne négligez pas l’étape du business plan même si vous voulez recourir à du financement participatif !

Il va vous falloir non seulement éveiller l’intérêt de la communauté pour obtenir vos fonds, mais aussi convaincre les équipes des plate-formes de crowdfunding (et celles des banques, notamment dans le cas de prêts). Vous devez donc réaliser une étude de marché, étudier la concurrence, chiffrer vos besoins, les bénéfices prévus, votre capacité de remboursement… En bref : monter un dossier détaillé crédible.

La procédure de validation du dossier est plus ou moins complexes en fonction des sites. Il ne s’agit donc pas d’une solution miracle pour trouver des fonds : à vous de mettre en avant vos atouts et le potentiel de votre entreprise !

 

Quelles sont les spécialités des plate-formes existantes ?

 

Pour optimiser vos chances de réussite, il faut dès le départ vous adresser aux bons interlocuteurs :

  • MyMajorCompany : essentiellement pour les projets artistiques (produire un album, éditer un livre….). Il y a catégorie « entrepreneuriat » mais elle semble encore vide…
  • Ulule ou KissKissBankBank: création de projets très diversifiés (spectacles vivants, projets écologiques ou solidaires….) mais les investisseurs doivent de contenter d’une rétribution sous forme de « cadeau »
  • Babeldoor : essentiellement pour les projets sociaux et solidaires mais les investisseurs doivent de contenter d’une rétribution sous forme de « cadeau »
  • Spear : pour les projets à fort impact social, environnemental ou culturel
  • FriendsClear : ouvert aux particuliers et aux entrepreneurs pour financer des projets majoritairement techniques ou innovants
  • Wisseed ou Anaxago : pour les start-ups, avec également un apport d’expertise
  • Particeep : financement participatif innovant pour les start-ups et les PME

Les conditions et les garanties apportées aux entrepreneurs et aux investisseurs peuvent varier d’une plate-forme à l’autre, il faut donc comparer et prendre un maximum d’informations avant de se lancer.

Et vous, avez-vous déjà eu recours à ce type de financement ? 

Crédit photo : merci à Philip Taylor PT

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement