Quelles sont les raisons qui vous poussent à créer votre entreprise ? Certains veulent être autonomes et avoir plus de responsabilités, d’autres veulent concrétiser un rêve ou changer de vie…

En fonction de votre parcours et de votre profil, vos motivations peuvent être très différentes. L’important est d’être lucide et honnête envers vous-même si vous voulez éviter de grosses désillusions par la suite.

Prenons l’exemple d’un objectif personnel récurrent chez les créateurs d’entreprise : gagner plus d’argent et/ou atteindre une certaine position sociale. En tant que telles, ces motivations sont tout à fait légitimes.

Mais elles ne doivent pas être les seules ! Voici pourquoi :

Créer une entreprise pour gagner plus d’argent : est-ce une bonne idée ?

1) Lancer son activité ne signifie pas gagner immédiatement de l’argent

Créer son entreprise est une première étape mais ce n’est pas la seule ! Vous allez devoir prospecter pour trouver des clients, investir (frais de publicité, de matériel, de déplacements, ….), continuer à assumer vos dépenses courantes personnelles (loyer, courses, factures en tout genre)…avant même d’avoir commencé à gagner de l’argent.

Il ne faut donc pas confondre “lancer son activité” avec “vivre de son activité”. Il peut s’écouler un certain temps entre les débuts de votre business et les premières rentrées d’argent. Et encore plus de temps avant que votre entreprise ne vous permette d’avoir un train de vie confortable.

Cela implique deux choses :

  • vous devez anticiper cette situation en prévoyant une trésorerie suffisante pour subvenir à vos besoins en attendant que votre chiffre d’affaires décolle
  • il vous faudra d’autres sources de motivation et de satisfaction pour persévérer si tout ne va pas aussi vite que prévu/voulu

2) L’entrepreneuriat ne convient pas à tout le monde

Être entrepreneur n’est pas de tout repos !

Il faut être capable de gérer :

  • le stress : vous allez être confronté à des imprévus, des doutes, des échecs, une incertitude financière….
  • les sacrifices à fournir (du moins au début) : vous allez changer de vie avec tout ce que cela implique pour vous mais aussi pour votre famille  (moins de vacances, de loisirs, de sorties….)
  • la prise de risques : vous n’avez aucune garantie de réussite
  • les jours qui ne se ressemblent pas : il y a toujours un nouveau défi à relever ! Cette situation est très motivante pour certains mais elle ne conviendra pas du tout à d’autres
  • la prise de décisions, même quand vous ne savez pas trop comment vous y prendre….

Donc si vous visez une certaine position sociale, n’oubliez pas non plus qu’il va y avoir des contreparties.

3) Où placez-vous le curseur de votre propre satisfaction ?

“Gagner de l’argent” ou “Devenir riche” ne signifient rien en tant que tels. Il faut avant tout savoir ce que vous voulez pour être satisfait : à partir de quels montants de revenus considérerez-vous avoir atteint votre objectif ? Qu’est-ce que cet argent est censé pouvoir vous acheter ?  Comment le considérez-vous ?

Ces questions sont loin d’être anodines ! En vous interrogeant sincèrement et en analysant votre rapport à l’argent, vous pouvez éviter deux écueils :

- la fuite en avant

Le besoin d’avoir “toujours plus” peut être dévastateur non seulement d’un point de vue personnel (insatisfaction permanente, addiction au travail, burn out….) mais même pour votre entreprise (grossir trop vite est très risqué).

-  la dévalorisation de soi

Ce que vous gagnez ne dit rien de la personne que vous êtes. L’argent ne définit pas votre valeur personnelle et la confiance que vous avez en vous ne doit pas dépendre de ce paramètre. Sinon, comment ferez-vous si votre entreprise ne vous apporte pas le train de vie dont vous rêvez ? Ou si vous êtes confronté à une situation d’échec ?

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Crédit photo : Images Money 

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement