Comment trouver de l’argent pour financer le lancement d’une entreprise et/ou la création d’un produit ?

Contrairement à ce qu’on lit un peu partout la toile, dans la plupart des cas il ne suffit pas d’avoir un ordinateur, une connexion internet et un blog pour lancer une entreprise. Il faut de l’argent pour payer des prestataires afin de développer un prototype/une version béta, pour créer la charte graphique du produit, un minimum de budget publicitaire de départ etc. Et je ne parle pas des nombreuses autres charges liées à l’achat de logiciel, de matériels etc.

Je vais donc ici vous présenter des moyens pour financer votre entreprise ou le lancement d’un produit en utilisant l’argent des autres
.

 Comment financer la création de son entreprise

Je m’intéresse depuis longtemps à ce sujet et je suis convaincu que quand on veut on trouve. En effet il existe de nombreux moyens de financer son entreprise comme les subventions, les aides européennes, les prêts entre particuliers, les business angels ou encore le financement participatif.

Mais je ne vous parlerai pas de ça aujourd’hui.

Je vais vous parler d’une idée qui m’est venu lors d’un séminaire auquel j’ai assisté sur l’investissement immobilier. Dans ce séminaire, le formateur nous expliquait comment utiliser l’argent des autre pour investir dans l’immobilier. Je vous passe les détails mais en bref l’idée consiste à faire prendre en charge l’intégralité de l’emprunt d’un bien immobilier par la banque et de payer le remboursement de l’emprunt par les loyers perçus lorsque vous louerez votre bien.

Je ne suis pas en train de vous dire que c’est chose aisé mais c’est possible.

Comment utiliser ce principe pour développer votre entreprise ?

Ce séminaire a littéralement mis mon cerveau en ébullition. En effet je me suis dit que s’il était possible d’utiliser l’argent des autres pour financer une opération immobilière on devait pouvoir adapter le processus dans bien d’autres domaines.

Après des jours de prise de tête, voila quelques unes des idées qui me sont venues à l’esprit.

La technique de la pré-commande

Cette technique est très simple (sur le papier).

Imaginons que vous souhaitiez lancer un produit comme un logiciel. Vous êtes convaincu de l’intérêt que représente votre produit pour vos clients potentiels et après de longues semaines de recherche et des dizaines de réception de devis vous savez maintenant que votre produit vous coûtera 15 000€ à fabriquer. Mais vous n’avez pas ces 15 000€ !

La technique à laquelle j’ai pensé suppose de posséder une liste de prospects ou de clients. Vous allez contacter vos prospects et clients et leur parler de votre projet. Idéalement, vous préparez une belle page de vente avec une vidéo de présentation mettant en avant tous les avantages de votre produit.

Dites ensuite à vos clients que votre logiciel (par exemple) est disponible en pré-commande mais qu’il ne sera disponible que dans X semaines. Vous pouvez aussi leur dire que vous avez besoin de tel montant pour mener à bien le développement de votre produit et que si vous n’atteignez pas le montant suffisant, vous les rembourserez intégralement.

Pour l’exemple, dites à vos prospects et clients que le logiciel coûtera 300€ mais qu’en pré-commandant maintenant ils pourront l’obtenir à 100€. Pour les motiver encore plus, créez un blog privé sur lequel vous allez leur permettre de suivre en exclusivité le développement d’un projet de A à Z

La technique du financement participatif

Cette technique est un peu similaire à celle citée ci-dessus sauf qu’au lieu de proposer une simple pré-commande vous allez proposer à vos prospects/clients de devenir actionnaire du projet.

C’est-à-dire que :

  • les parts qu’ils vont acheter vont leur permettre d’obtenir le produit à moindre coût
  • et en plus ils toucheront des bénéfices sur la vente du produit.

Si ce genre de procédé vous intéresse renseignez-vous auprès d’un avocat et jetez un œil sur les sites spécialisés dans le financement participatif.

La technique de l’achat groupé

Vous allez utiliser les techniques de vente qui ont fait le succès et la fortune de sites comme Groupon & Co.

Vous définissez un site sur lequel vous mettez un produit en vente (le produit n’est pas encore fabriqué). Vous déterminez une réduction de 50% sur le prix initial si 200 personnes commandent par exemple. Du 201 au 300ème acheteur la réduction passe à 35% et ainsi de suite.

Pour être efficace, la durée de vente doit être limitée dans le temps. Disons 10 jours.

Vous expliquez bien aux gens que si le nombre de ventes requises n’est pas atteint (exemple 200) ils seront intégralement remboursés sans aucun frais.

Cette technique a aussi un avantage indéniable. Si une personne a commandé le produit mais s’aperçoit qu’elle risque de ne pas obtenir le produit (car il manque des ventes), sa réaction va être d’en parler a beaucoup de monde pour faire grimper les achats (elle veut le produit !).

Par où commencer ?

  1. Réfléchissez à une idée de produit et faites une petite étude de marché.
  2. Créez une offre très alléchante mettant en avant tous les avantages de vos produits avec page de vente, vidéos etc.
  3. Choisissez, parmi les méthodes ci-dessus, celle qui vous semble le plus en adéquation avec votre produit.

Par exemple, dans le cadre de la réalisation d’une formation vidéo, je choisirais la technique de la pré-commande car ce serait très intéressant pour mes prospect et clients de voir comment je créé un produit de A à Z.

Si vous avez d’autres idées, elles sont les bienvenues ! :-)

Article rédigé par Ludovic Barthélémy, spécialiste en e-marketing et co-fondateur de l’outil SeoBeach, un assistant virtuel et pour TPZ et PME.

Crédit photo : merci à Maxymedia

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement