Comment bénéficier de conseils d’experts de la création d’entreprise lorsqu’on veut monter son projet pour mettre toutes les chances de réussite de son côté ? Tout simplement en se rendant à la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) la plus proche de chez vous ! (voir ici)

Les CCI proposent en effet un large panel de formations et d’outils pour vous aider à concrétiser votre projet. Y compris lors de la réalisation de votre business plan !

Dans le cadre des Journées spéciales Business Plan du 5 au 7 novembre 2013 sur Gautier-Girard.com, Annie Benetrau (Conseillère création/transmission, Direction développement des Entreprises de la CCI du Maine-Et-Loire) a accepté de vous présenter les différents dispositifs susceptibles de vous accompagner jusqu’au lancement de votre entreprise…et même au-delà !

La CCI du Maine-et-Loire regroupe 380 collaborateurs au service de 24 000 entreprises de l’industrie, du commerce et des services. A la tête de cette CCI, il y a 50 élus, tous chefs d’entreprise issus du commerce, de l’industrie et des services.

Les CCI et la création d’entreprise

Quel est le rôle de la CCI ? Comment peut-elle aider les porteurs de projets et les créateurs d’entreprise ?

Rôle global CCI : favoriser, accompagner la création, le développement et la compétitivité des entreprises – stimuler et promouvoir l’entrepreneuriat

Sur le Maine-et-Loire, les actions sur l’entrepreneuriat sont impulsées par la commission Entrepreneuriat composée de chefs d’entreprises Elus CCI et membres associés aux travaux pour leur engagement en faveur de la création (Gautier GIRARD y participe depuis 2012) et animée par Eric GRELIER et Pierre ROCHOUANE, dirigeants respectifs des réseaux Oya et Médiapilote.

L’ensemble des actions CCI sont portées par 2 labels :

  • l’un récent qui identifie l’ensemble des évènements et actions CCI en propre « la grande aventure d’entreprendre »,
  • l’autre en « marque blanche » et en logique de guichet de l’entrepreneuriat avec « les Maisons de la Création et de la Transmission d’Entreprises » (MCTE)

La « Grande Aventure d’Entreprendre »

C’est une nouvelle signature CCI qui regroupe l’ensemble des actions CCI en propre (accompagnements individuels, informations et formations collectives).

Un accompagnement individuel : volets juridique, fiscal, social et commercial en revenant sur les fondamentaux :

  • L’adéquation personne/projet : l’objectif étant pour le créateur de faire le point sur ses compétences professionnelles, ses capacités personnelles par rapport à son projet économique, et de bien analyser ses motivations ;
  • L’étude de marché : approche du marché, son évolution, la segmentation, l’offre présente sur le territoire, la concurrence, la clientèle, le réseau de distribution, mais aussi la définition d’une stratégie et la mise en place d’un plan d’actions commerciales ;
  • Le dossier financier : le plan de financement, le budget prévisionnel, le plan de trésorerie ;
  • Les formes juridiques,
  • Les conséquences sur les plans social et fiscal,
  • Les aides et enfin les démarches administratives.

Des informations et des formations collectives :

  • Des réunions d’information générale sur le parcours de création ou de reprise dans le cadre des Maisons de la Création et de la Transmission d’Entreprises (M.C.T.E.) présentes surAngers, Cholet et Saumur, initiées, portées et animées par la Chambre de Commerce et d’Industrie. Cofinancées avec l’Etat et collectivités territoriales (ALM, CAC, CASLD selon les bassins respectifs). Les M.C.T.E. ‘s fédèrent les principaux acteurs de la création/reprise : l’Ordre des Experts Comptables, l’Ordre des Avocats, mais aussi le Régime Social des Indépendants, le Fondes, l’Adie, et d’autres associations telles que la Boutique de Gestion, le C.R.A., Egee, Ecti,
  • Des ateliers thématiques organisés également dans les locaux des 3 MCTE du département.

Et pour aller plus loin, la Chambre de Commerce et d’Industrie propose des formations telles que :

  • Le stage « 5 jours + 1 pour entreprendre » : donner aux créateurs les outils nécessaires pour mener à terme leur projet et les initier aux notions indispensables en matière de gestion d’une entreprise.
  • La formation « auto-entrepreneur » : dédiée à toutes les personnes désireuses de s’orienter vers la création d’une activité principale ou complémentaire, quelle que soit leur situation (demandeur d’emploi, salarié, étudiant, retraité, etc…).
  •  Les parcours sectoriels « j’ouvre mon resto » (et prochainement « j’ouvre mon commerce ») : pour bien se préparer à la création ou à la reprise d’un restaurant.
  • Et d’autres formations à la demande organisées dans le cadre du Service Formation Continue de la Chambre de Commerce et d’Industrie telles que la préparation à l’entretien de vente, la prospection commerciale, …, des formations en gestion, le commerce international, le e-commerce, les réseaux sociaux, et de nombreuses autres…
  • Les soirées mensuelles speed meeting « la Grande Aventure d’Entreprendre » : réunions d’échanges et de témoignages réunissant chefs d’entreprise, élus, et porteurs de projet. Lancé fin 2012, ce format original donne l’occasion à une quinzaine de futurs entrepreneurs de découvrir la vie du chef d’entreprise et sa passion d’entreprendre. Elles sont organisées sur lestrois sites à Angers, Cholet et Saumur.

CCI et aide au business plan

Les créateurs d’entreprise sont souvent désemparés lorsqu’ils doivent réaliser leur business plan. Quels sont les services d’accompagnement proposés par la CCI ? Toutes les CCI proposent- elles les mêmes services ?

1er contact : la MCTE qui est pour tous les créateurs « la porte d’entrée » qu’il convient de franchir.

Ils se verront proposer de participer à une première réunion d’information collective et pourront solliciter avec un Conseiller Création/Reprise ou un autre Expert partenaire un entretien individuel pour la présentation de leur projet personnel.

Ensuite : la Chambre de Commerce et d’Industrie propose un accompagnement individuel dans le cadre du dispositif NACRE (Nouvel Accompagnement des Créateurs et Repreneurs d’Entreprises) au profit des demandeurs d’emploi, salariés licenciés, jeunes, et bénéficiaires de minima sociaux. L’accompagnement est proposé tant en appui au montage du projet (cohérence, élaboration globale du projet, validation de sa rentabilité avec le montage du prévisionnel) qu’en suivi post-création pendant les 3 premières années d’activités.

Cet accompagnement peut s’effectuer hors dispositif NACRE ou à la demande pour les personnes qui ne remplissent pas les conditions d’éligibilité.

Le Passeport Entreprendre en Anjou (déclinaison départementale de l’offre nationale CCI Entreprendre en France, association fédérant toutes les CCI sur la thématique Entrepreneuriat)  permet aux candidats à la création ou à la reprise d’entreprises :

  • de bénéficier de conseils privilégiés auprès des partenaires de ce réseau,
  • de recevoir la validation de leur projet par un Comité Technique local constitué d’experts (banquiers,experts comptables, réseaux de chefs d’entreprise, représentants Comité d’Expansion Économique, Chambre de Commerce et d’Industrie),
  • et d’obtenir un accès facilité auprès des établissements financiers et des organismes de garantie bancaire.
  • Les créateurs peuvent solliciter s’ils le souhaitent un suivi de leur activité pendant les 3 premières années.

Toutes les Chambres de Commerce et d’Industrie proposent des services d’accompagnement et de formation avec des spécificités pour certaines d’entre elles en fonction de leur secteur géographique.

Il est recommandé dans tous les cas aux porteurs de projet de prendre contact avec leur CCI territoriale pour valider ces dispositions.

Les différentes aides proposées (ateliers, réunions, conseils, …) sont-elles payantes ?

Les informations collectives et rendez-vous individuels sont entièrement gratuits au sein des M.C.T.E.

Les conseils et missions d’accompagnement de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Maine-et-Loire sont également gratuits dans le cadre du dispositif NACRE, ou bien encore lors de la délivrance du Passeport « ENTREPRENDRE EN ANJOU ».

Certaines prestations ou demandes spécifiques sont facturées après délivrance d’un devis. Il peut s’agir d’études de marché, du suivi de formations (il est recommandé de vérifier les possibilités de financement à travers le DIF - droit individuel à la formation), les demandes d’accompagnement n’entrant pas dans le cadre des dispositifs Nacre ou Entreprendre en Anjou tant en ante ou post-création.

Le catalogue des formations est disponible sur le site internet de la CCI : www.maineetloire.cci.fr

Lorsque l’entreprise est créée, la CCI peut intervenir pour réaliser un suivi durant les premières années d’activité. En quoi consiste cette action ?

La CCI peut intervenir selon un cahier des charges bien défini.

Les points sur lesquels l’accompagnement est sollicité concernent :

  • l’organisation personnelle du dirigeant,
  • son offre commerciale,
  • sa prospection,
  • la gestion du personnel,
  • les aspects sociaux,
  • l’analyse des documents comptables et la mise en place de tableaux de bord de suivi sans se substituer au cabinet comptable, mais en complémentarité.

L’objectif de ce suivi est d’échanger avec le chef d’entreprise sur tous les sujets inhérents à son quotidien, d’évoquer les perspectives qu’il nourrit à moyen ou plus long terme mais surtout c’est un moyen privilégié pour lui de s’accorder un temps de pause favorisant la réflexion et les échanges en apportant ce regard extérieur mais nécessaire sur l’entreprise, et l’activité de façon générale.

A l’occasion de ces échanges et de ces analyses, des plans d’action peuvent être mis en place en concertation avec le chef d’entreprise.

Cet accompagnement peut se réaliser dans le cadre du parcours NACRE (Nouvel Accompagnement des Créateurs et Repreneurs d’Entreprises – vérifier que le porteur de projet est éligible à ce dispositif), dans le cadre du Passeport pour Entreprendre (vérifier si votre CCI locale propose ce dispositif) ou en dehors de ce dispositif pour les personnes non éligibles.

Quels sont les 3 principaux conseils que vous pourriez donner aux porteurs de projet pour réussir la réalisation d’un business plan ?

  • Savoir s’entourer et se faire accompagner
  • Prendre le temps de la réflexion et du recul dans l’analyse de son projet
  • Rester maître de son projet tout au long de son parcours.

Crédits photos : merci à be-younger.com, à la CCI du Maine-Et-Loire

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement