Un business plan vous permet de définir, de façon précise et réaliste, votre projet d’entreprise.  Il est aussi un outil indispensable si vous voulez réussir à obtenir un financement ou si vous envisagez de tenter des concours de créateurs d’entreprises.

Avoir un business plan solide est déjà un gage de sérieux. Mais si vous voulez vraiment vous démarquer, il faut aussi réfléchir à la façon dont vous allez présenter ce précieux document.

Voici 3  astuces pour vous aider à rédiger un business plan qui fasse la différence :

Ce dossier est réalisé à l’occasion des 3 Jours du du 4 au 6 novembre 2014 sur Gautier-Girard.com.

Comment réussir un business plan ?

1) Mâchez le travail de vos différents interlocuteurs

Vos investisseurs et vos partenaires potentiels vont commencer par aller à l’essentiel : ce qu’ils veulent, c’est savoir si votre entreprise peut vraiment faire des bénéfices. Il faut garder à l’esprit qu’ils sont très sollicités et qu’ils n’ont pas envie de prendre de gros risques.

Alors pour les convaincre, vous devez mettre le paquet sur :

  1. Votre business model (c’est-à-dire le fonctionnement économique concret de l’entreprise : quel est le segment de clientèle que vous visez, votre proposition de valeur, votre relation client, vos canaux de vente, vos activités clés, les ressources que vous allez affecter au développement de vos différentes acitivités, vos fournisseurs et partenaires…)
  2.  Vos ratios clés

Le business model va mettre en lumière la façon dont vous allez trouver vos revenus.  Vous pouvez donner un titre à cette partie de votre business plan (par exemple : “Business model : achat-vente”) ou détailler dans plusieurs rubriques les différentes sources de chiffre d’affaires (abonnement, commissionnement….). N’hésitez pas à rajouter, le cas échéant, un schéma synthétisant l’ensemble des flux de ressources.  Votre business model va être analysé en profondeur alors il est vraiment capital que cette partie soit réellement bien développée. Il peut être judicieux par exemple d’aborder de façon concrète le parcours du client (dans un e-commerce ou dans un magasin) ou le processus de vente.

Autre élément très important : les ratios clés (la marge brute, la marge d’exploitation, la rentabilité, …).  Vos investisseurs vont les calculer mais vous serez beaucoup plus crédible si vous le faites vous-même. Vous leur montrerez ainsi que vous avez réellement analyser l’aspect financier de votre projet. Si vous n’êtes pas à l’aise avec ces concepts, le mieux est encore de vous faire accompagner (CCI/CMA,BGE, prestataires…).

2) Transformez votre business plan en outil de communication

Votre business plan est un outil de communication à part entière : vous vendez votre projet d’entreprise.

Alors pour que votre business plan soit réellement efficace et convaincant, vous devez montrer que d’autres personnes (à part vous ou vos associés !) s’intéressent à votre entreprise.

Pour cela, vous avez trois possibilités (cumulatives) :

- vous sollicitez la presse

Si vous ciblez bien les médias, vous pouvez obtenir des articles gratuitement en envoyant des communiqués de presse (voir à ce sujet : 5 règles d’or pour une communication réussie)

 - vous récoltez des avis de prospects

Montrez que vous avez de futurs clients susceptibles d’acheter chez vous ! Vous pouvez par exemple mettre en avant certains commentaires enthousiastes que vous avez récolté durant votre étude de marché, et montrer que certains prospects vous ont laissé leurs coordonnées.

En fonction de votre activité, vous pouvez aussi proposer un test gratuit de vos futurs produits/services en contrepartie d’un avis.

 - vous valorisez vos soutiens 

N’hésitez pas à mettre l’accent sur les soutiens que vous pouvez avoir : un réseau d’accompagnement, des professionnels qui reconnaissent votre expertise, des incubateurs….

3) Soignez la mise en forme : photos, couleurs….

Votre business plan ne doit pas ressembler à un gros pavé indigeste.  Là encore, il faut penser “communication”.

Si vous voulez être compris, vous devez y mettre les formes et présenter un business plan le plus attractif possible.   La mise en page (choix des polices, des titres, de la couleur…) doit donc être travaillée pour que votre document soit agréable à lire.

N’oubliez pas non plus de rajouter des visuels :

  •  des captures d’écran,
  • des photos des produits que vous comptez vendre
  • des photos de”mise en situation” ( des clients potentiels en train d’utiliser vos produits ou de bénéficier de vos services )
  • des schémas explicatifs
  • ….

Et vous, quelles sont vos astuces pour créer un business plan qui sorte du lot ?

Crédit photoShutterstock.com
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement