“Je veux créer mon entreprise. Quel est le statut juridique le plus intéressant ?”. Cette question, tous les porteurs de projets se la posent mais, trop souvent, ils ne s’interrogent pas au bon moment.

Parce que pour ne pas se planter en choisissant un statut juridique, il faut d’abord commencer par s’intéresser aux fondamentaux : l’entreprise et son dirigeant (ainsi que, le cas échéant, le ou les associés/actionnaires).

Pour trouver le bon statut, il est donc vivement recommandé de réaliser un business plan. Même si vous voulez créer une auto-entreprise (à ce sujet, voir ce dossier : Auto-entreprise : le mythe du Pas de CA = pas de charges à payer).

Mathieu Brogniart (Responsable Marketing chez Limousin Expansion, l’agence de développement économique du Limousin) revient sur le rôle du business plan et sur les erreurs à éviter.

Cette interview a été réalisée à l’occasion de la Semaine des Statuts juridiques d’entreprise du 18 au 25 novembre 2014 sur Gautier-Girard.com.

Mathieu Brogniart, Responsable Marketing Limousin Expansion

Pourriez-vous vous présenter, ainsi que votre entreprise, en quelques mots ?

Je travaille à Limousin Expansion. C’est l’agence de développement économique du Limousin. Nous avons pour mission d’aider les entreprises régionales à se développer et de favoriser l’implantation et la création de nouvelles entreprises en Limousin.

Nous avons d’ailleurs mis en ligne en 2011 un site qui s’adresse tout spécialement aux créateurs d’entreprises : www.creer-mon-business-plan.fr

Beaucoup de porteurs de projet comment à réfléchir à leur statut juridique avant même d’avoir réalisé leur business plan. A votre avis, pourquoi est-ce une erreur ?

Le choix d’un statut juridique est une étape cruciale dans la création de l’entreprise. Choisir le bon cadre légal est capital car il aura une influence sur les risques financiers, la fiscalité ou encore la protection sociale de l’entrepreneur.

Néanmoins, le choix du statut n’est qu’une conséquence du dimensionnement du projet et de la nécessité ou non de capitaliser la future entreprise. C’est le business plan qui justement formalise le projet et donc ses besoins. En fonction de ces derniers et des objectifs personnels de l’entrepreneur, certains statuts seront mieux adaptés que d’autres.

Pensez-vous que quelqu’un qui souhaite créer une activité en auto-entreprise ait besoin de réaliser un business plan, même succinct ?

C’est toujours bien de prendre du recul et d’écrire son projet. Bien sûr les enjeux ne sont pas les mêmes entre un auto-entrepreneur qui cherche un complément de revenu ou celui qui souhaite en faire son activité principale.

Écrire son business plan nécessite de s’interroger (notamment) sur le produit vendu, son prix et les clients ciblés. Il permet également de se projeter financièrement et d’envisager les difficultés à venir : un entrepreneur ne gagne pas forcément de l’argent au début de son activité. En avoir conscience est toujours une bonne chose.

Statuts juridiques et business plan

A votre avis, quelles sont les erreurs à ne surtout pas commettre lorsqu’on réalise un business plan ?

Surévaluer. Je rencontre parfois des porteurs de projets qui disent que si ils arrivent à prendre 1% d’un marché estimé à plusieurs millions ou milliards, leur entreprise réussira, et puis 1%, ce n’est pas grand-chose après tout… Sauf que la question n’est uniquement là.

Il faut surtout se demander « comment » l’entreprise va prendre ces 1%. Il faut croire en l’avenir et en ses capacités pour créer une entreprise. Mais attention, les chiffres peuvent vite nous ramener à la réalité. Il faut prévoir une version optimiste et une plus pessimiste. La réalité se cache certainement au milieu…

Avec le recul, quel est le conseil qui vous a été le plus utile à vous lorsque vous avez créé votre entreprise ?

Même si aujourd’hui je travaille dans une structure qui aide les créateurs d’entreprises, j’ai eu la chance de passer par la création d’entreprise. Je crois que le conseil le plus utile était : « lances-toi ».

J’ai reçu beaucoup de soutien de mon entourage personnel et professionnel. Mais une personne en particulier m’a vraiment conseillé de me lancer. Je l’en remercie encore, c’était un très bon conseil.

Merci Mathieu !

Et vous, avez-vous réalisé votre business plan avant de choisir le statut juridique de votre entreprise ?

Crédit photo : Shutterstock.com
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement