Quand vous avez une auto-entreprise, le forfait de cotisations que vous payez tous les mois ou tous les trimestres inclus la cotisations obligatoire aux régimes de retraite.

Mais cela ne signifie pas que vous avez ouvert des droits à la retraite….

A l’occasion de la semaine Créer son Auto-entreprise en 2014 sur Gautier-Girard.com du 25 février au 04 mars 2014, découvrez les “bonnes feuilles” du Guide de l’Auto-entreprise 2014 qui sera téléchargeable gratuitement à partir du 04 mars !

Auto-entrepreneurs : droit à la retraite pour 2014

En réalité, l’ouverture de droits à la retraite dépend du montant de chiffre d’affaires que vous allez réaliser.

Pour calculer le nombre de trimestres validés, un abattement forfaitaire est appliqué à votre chiffre d’affaires annuel :

  • 71 % pour les activités de vente de marchandises, d’hôtellerie et de restauration
  • 50 % pour les prestations de services imposées dans la catégorie des BIC (bénéfices industriels et commerciaux)
  • 34 % pour les professions libérales

Ce montant est alors comparé aux montants minimaux de chiffre d’affaires à atteindre pour valider 1,2,3 ou 4 trimestres :

Organisme de retraite

Activités

CA pour valider

un trimestre

CA pour valider

deux trimestres

CA pour valider

trois trimestres

CA pour valider

quatre trimestres

RSI

Ventes marchandises (BIC)

4 930 €

9 857 €

14 788 €

19 716 €

 

Prestations services BIC

2 859 €

5 717 €

8 577 €

11 435 €

 

Prestations services BNC

2 166 €

4 332 €

6 498 €

8 663 €

CIPAV

Activités libérales BNC

2 166 €

4 332 €

6 498 €

8 663 €

Ces seuils sont réévalués chaque année en fonction du montant du SMIC (fixé au 1er janvier) sur une base de 150 heures pour valider un trimestre (avant 2014, la base était de 200 heures).

Les périodes où vous n’avez pas réalisé de chiffre d’affaires ne sont pas intégrées dans ce calcul (il n’y a pas de prorata temporis). C’est le chiffre d’affaires annuel global qui est pris en compte pour valider un ou plusieurs trimestres.

Conseil : lorsque votre auto-entreprise est votre activité principale, il est préférable d’investir dans des solutions de retraite personnelles (assurances-vie…). Vous ne pourrez pas déduire ces montants de votre chiffre d’affaires, mais vous commencerez à préparer votre vieillesse.

Crédit photo : merci à Robbie Bracco

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement