La liste est longue, très très longue, des critiques et des menaces contre le statut auto entrepreneur.

Et je vous le conseille : si vous voulez peser sur votre avenir d’auto entrepreneur, si vous voulez que ce statut ne change pas pour de mauvaises raisons, c’est maintenant qu’il faut en parler.

Auto entrepreneurs : réfléchissez maintenant

  • Concurrence déloyale avec les artisans,
  • Déséquilibres dans les caisses sociale et de retraite,
  • Auto-entrepreneurs sans papiers,
  • Salariés contraints d’exercer en auto entreprise,
  • Et aujourd’hui reproche de favoriser le travail au noir,
  • Limitation dans le temps du statut : Jean Arthuis (président de la Commission des Finances du Sénat) a proposé de limiter dans le temps (trois ans) le bénéfice du régime auto entrepreneur.

Vous me lisez bien : si vous êtes inscrit auto entrepreneur, vous seriez dans l’obligation de changer de statut au bout de 3 ans.

La raison officielle étant que vous (malhonnêtes que vous êtes) seriez tentés de dissimuler chaque année des revenus, afin de rester en dessous du seuil de chiffre d’affaires.

Le monde tourne à l’envers dans la Planète Technocratique

C’est bien “par le haut” que ce statut est menacé.

Je ne contredis pas que les auto entrepreneurs manquent d’expérience.

Les auto entrepreneurs ne se préparent pas suffisamment. Ils n’ont pas toujours conscience de toutes les responsabilités que l’on a lorsqu’on est chef d’entreprise.

De même, oui il y a des abus. Oui il y a des employeurs crapuleux qui pervertissent ce système : oui, c’est une honte. Ce qui est honteux également, c’est le fait que ces salariés n’aient pas toujours conscience qu’ils se font précariser par ces employeurs indélicats.

Cela dit :

  1. Les auto entrepreneurs créent de nouveaux métiers, de nouvelles activités, qui produisent des richesses.
  2. Les auto entrepreneurs créent facilement leur entreprise, sans risque, ce qui est bon pour la croissance de l’économie.
  3. Les auto entrepreneurs s’intéressent à d’autres marchés, plus ou moins délaissés par les entreprises existantes.
  4. Les auto entrepreneurs sont un facteur de proximité, ils créent du lien social.
  5. Une bonne partie des richesses créées par le statut auto entrepreneur n’auraient jamais été créées sans lui.
  6. Beaucoup d’entreprises créées via l’auto-entrepreneur n’auraient jamais été créées sans ce statut.
  7. Beaucoup d’auto entrepreneurs sont des personnes qui exerçaient AVANT au noir, au black, et qui sont passés du bon côté du chemin grâce à ce statut. Qui font rentrer l’argent dans les caisses et qui luttent contre l’économie souterraine.
  8. Pour certains, c’est leur donner une chance et la possibilité de créer leur propre emploi, sans attendre qu’il y ait des offres d’emploi.
  9. Pour beaucoup, c’est une façon d’arrondir leurs fins de mois. Argent qui est réinjecté dans l’économie, parce que ces petits entrepreneurs consomment plus qu’ils n’épargnent.
  10. Pour une grosse majorité, le statut auto entrepreneur est considéré comme un tremplin, vers d’autres statuts futurs.

C’est aussi ça le statut auto entrepreneur.
Alors voilà ce que j’ai envie de répondre à toutes ces critiques et à toutes ces menaces :

Laissez une chance à ces entrepreneurs. Accompagnez les et agissez contre les abus.

Stigmatiser tout un statut pour ce pourcentage relativement faible d’abus, c’est une erreur. Pour les 10 raisons ci-dessus ainsi que toutes celles que j’ai oubliées.

Les bénéfices et avantages futurs sont considérables pour la France, pour les français, et pour le marché du travail français.

Si l’on décidait par exemple de limiter le statut à 3 ans, que deviendraient les vrais gens que l’on voit tous les jours passer sur le forum des entrepreneurs ?

Les auto entreprises sont unipersonnelles. Ce faisant, orsqu’on s’attaque “aux auto entrepreneurs”, on vise des personnes physiques, comme vous et moi. Je pense qu’il serait bon de redescendre sur terre et d’en prendre conscience.

L’auto entrepreneuriat se structure.

Des associations, fédérations et autres structures ont vu le jour ces derniers mois.

Les associations d’auto entrepreneurs

Elles se développent et proposent aux auto entrepreneurs toutes sortes de services et surtout, un accompagnement, pour aider les auto entrepreneurs à réussir.

Citons notamment :

Le monde de l’auto entrepreneuriat bouge et se structure, au quotidien.

Tout cela ne se réalise pas en un claquement de doigt. Mais cela monte en puissance. C’est la preuve que les auto entrepreneurs, que les auto entreprises, se professionnalisent.

Les auto entrepreneurs mûrissent. Ils prennent de l’expérience.

Chers technocrates, c’est ce qu’on appelle apprendre sur le tas. C’est ce qu’on fait quand on est proche du bas de l’échelle et qu’on a très envie de monter.

Cela consiste à apprendre par l’erreur et par les réussites. On essaie quelque chose, on ne réussit pas, on retient et on apprend à ne pas refaire la même erreur. On réussit, on se demande pourquoi, ce qui a marché, et on essaie de reproduire encore et encore.

Créer son entreprise, c’est facile, mais pour devenir entrepreneur et réussir, il faut bien souvent en passer par là.

Les auto entrepreneurs d’aujourd’hui sont les dirigeants de demain.

Les auto entrepreneurs ont du talent !

Quand j’ai commencé, j’aurais bien voulu que ce statut existe.

Il m’aurait permis d’éviter toutes les tracasseries administratives et autres joyeusetés relatives à l’inertie administrative. J’ai donc commencé en EI, puis j’ai fait une SARL que j’ai vendue plus tard. Entre temps, j’avais embauché 7 personnes en CDI, via celle-ci.

Si j’avais commencé auto entrepreneur, j’aurais eu le même parcours : et peut-être, sûrement même, que j’aurais avancé plus rapidement. Grâce à tous les tracas administratifs que le statut et les déclarations simplifiées via Internet permettent.

Je doute être le seul.

Et je pense même que des milliers d’auto entrepreneurs changeront plus tard de statut. Puis qu’ils embaucheront. Ce qui doublera, pour ces personnes, l’efficacité de cette mesure en matière d’emploi.

Pendant ce temps, certains continuent tranquillement à arnaquer ou à tromper les auto entrepreneurs.

Tandis que des personnes dépensent de l’énergie à limiter ou à combattre le statut auto entrepreneur, des entreprises continuent, elles, à les tromper, ou à les arnaquer.

En fait, cela commence dès la déclaration, donc avant même d’avoir créé son auto entreprise. Et cela se poursuit quand on reçoit son SIRET, via toutes sortes d’offres et de courriers trompeurs (voir ici et ici par exemple).

Il serait peut-être temps de dépenser son énergie à faire cesser toutes les escroqueries dont sont victimes les auto entrepreneurs ? Car les gens qui les dénoncent se font menacer par ces mêmes escrocs d’être trainés devant les tribunaux, pour diffamation.

Les méchants dont on ne parle pas suffisamment, ce sont eux. Vous ne trouvez pas ?

Auto entrepreneurs, parlez-en maintenant

J’ai l’impression que des choses sont parties pour être décidées dans les prochains mois.

Photo d’un guide auto entrepreneur

Sans que l’on demande leur avis aux principaux intéressés et par des personnes qui ne connaissent pas à fond la réalité du terrain.

Donc, amis auto entrepreneurs, pensez à toutes ces menaces, à tous ces risques qui pèsent sur votre activité. Et n’hésitez pas à discuter et à parler de votre quotidien, à agir, si vous ne voulez pas que ce statut soit modifié en votre défaveur pour des raisons que vous jugez mauvaises.

Mise à jour du 02/04/2010 : Il est peut-être déjà trop tard et on ne vous a pas demandé votre avis. Certaines décisions ont déjà été décidées en catimini. Voir ici.

Je précise pour toutes les personnes qui ne vont pas apprécier ce billet : je ne fais pas de politique. Je ne fais pas d’idéologie. Ce site n’est PAS politisé. Je ne suis pas sous statut auto entrepreneur et je n’ai rien à vendre aux auto entrepreneurs.

Crédit photo : merci à Robert, Frabuleuse, Pretty, et Priceminister.

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement