Catherine Perrin a créé un organisme de formation à Lyon, Finance Technique, qui réalise des formations personnalisées intra entreprise en management, comptabilité, gestion et finance.

Elle propose également des cours techniques gratuits sur son site internet.

A l’occasion de la Journée spéciale micro-entreprise le 1er octobre sur Gautier-Giard.com,  Catherine vous explique quelles sont les principales erreurs à éviter lorsque vous tentez l’aventure de la création d’entreprise.

Création d’entreprise : 5 erreurs à éviter

Erreur N°1 : les hypothèses de votre chiffre d’affaires prévisionnel tiennent en une ligne

Le symptôme

Vous êtes totalement perplexe devant la première ligne de votre compte de résultat prévisionnel : quel chiffre d’affaires allez-vous faire la première année ? Finalement, vous sortez un chiffre de votre chapeau, chiffre qui permet de couvrir vos frais. Ou alors, vous prévoyez de prendre un tout petit pourcentage du marché (qui est énorme, d’ailleurs vous avez fait une étude de marché).

Pourquoi c’est une faute

C’est une faute parce que les clients ne viendront pas tout seuls. Il faut que vous ayez un Plan d’Action Commerciale clair et efficace avec des hypothèses chiffrées et vérifiables. Sans le plan d’action commerciale, le CA ne sera pas au rendez-vous.

La solution

Reliez votre chiffre d’affaires prévisionnel et votre plan d’action commerciale. Par exemple :

Plan d’action commerciale

Erreur N°2 : Prendre un stagiaire

Vous vous dites

Mes ressources financières sont limitées, les stagiaires ne coûtent pas cher. Par conséquent, je vais prendre des stagiaires.

Pourquoi c’est une faute

Un stagiaire doit apprendre son métier, c’est même l’objet de son stage. Voulez-vous vraiment mettre vos premiers clients en relation avec quelqu’un qui débute et qui n’a aucune expertise de votre métier ? Quelle image de votre entreprise donnerez-vous ?

La solution

Bien sûr, embaucher un professionnel quand on démarre, ça coûte cher. Alors variabilisez vos coûts : prenez plutôt un excellent professionnel qui vous facturera selon vos besoins.

Attendez que votre entreprise ait créé des règles et une organisation : ce sera alors le moment d’embaucher un stagiaire ou un étudiant en alternance.

Erreur N°3 : Baser votre avantage concurrentiel sur le prix

Vous vous dites

Votre concurrent est horriblement cher et la qualité n’est pas au rendez-vous. Vous, vous savez que vous pouvez faire mieux et pour moins cher.

Pourquoi c’est une faute

La qualité se paie, d’une façon ou d’une autre. Et les entreprises qui font à la fois des produits de qualité et bon marché sont rares : elles ont à la fois un savoir-faire spécifique et un volume significatif de ventes.

Démarrer une entreprise avec un fort nécessite un financement (et des risques) à la hauteur.

La solution

Trouvez des axes de différenciation autres que le prix. Quelle niche de votre marché est  mal servie par vos concurrents ?

Erreur N° 4 : Négliger la ressource la plus rare qui soit : le temps

Vous vous dites

… et à juste titre, que vos ressources financières sont limitées.

Néanmoins, il est plus facile de trouver une source de financement que d’allonger une journée, ne serait-ce que d’une minute. Quoi qu’il arrive, les semaines n’ont que 7 jours et les jours que 24 heures.

Pourquoi c’est une erreur

C’est une erreur parce que vous pouvez ne pas être en mesure de produire suffisamment pour couvrir vos frais. Le risque, c’est que vous travailliez de longues heures pour continuer à perdre de l’argent.

La solution

Rapprochez votre Plan d’Action Commerciale et votre CA prévisionnel de vos ressources temps :

  • combien de temps pour avoir 80 contacts téléphoniques par mois ?
  • Combien de temps pour 10 rendez-vous par mois ?
  • Combien de temps pour 3 propositions commerciales ?
  • Combien de temps pour produire les 2000 euros de CA ?

Vous devez arriver à moins de 150 heures par mois. Vous arrivez à 300 heures par mois ? Revoyez votre positionnement marketing et vos prix de vente.

Erreur N° 5 : Confondre comptabilité, finance et gestion

Le symptôme

Ca vous ennuie d’avance : vous allez devoir vous former à la comptabilité.

Pourquoi c’est une faute

Eh bien parce que ça vous ennuie d’avance. Par conséquent vous n’allez pas le faire, ou pas bien. Non, un chef d’entreprise n’a pas besoin d’être formé à la comptabilité. Votre expert-comptable fera ça très bien et pour pas si cher que ça.

En revanche, il y a deux ou trois choses que vous devez savoir sur la finance et la gestion.

La solution

Les ressources sur le net abondent. Il faut que vous sachiez :

  • Calculer votre seuil de rentabilité
  • Suivre votre trésorerie
  • Mettre en place des indicateurs

J’ai créé ma société, alors je ne vais pas vous dire que c’est facile.

En fait c’est difficile, car non seulement vous allez devoir maîtriser votre cœur de métier, mais aussi apprendre votre métier de chef d’entreprise : marketing, commercial, finance.

La bonne nouvelle, c’est que vous n’avez pas besoin de devenir un expert dans chacun de ces domaines : il vous faut juste acquérir ce qui est nécessaire au développement de votre entreprise.

Crédit photo : merci à Forest Eyes

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement