Pour beaucoup d’entrepreneurs, prendre la parole en public ressemble souvent à un cauchemar. On a peur d’être ridicule, de bafouiller, de se tromper, d’être incapable de répondre à une question…Rien que le fait d’imaginer les regards braqués sur nous peut vite devenir une source d’angoisse.

Pourtant, quand on veut faire connaître son entreprise, être capable de prendre la parole en public devient vite indispensable. Il faut savoir communiquer à l’oral face aux journalistes, à des partenaires ou à des collaborateurs, à un jury de concours d’entreprises, à des investisseurs, à d’autres entrepreneurs lors d’événements business, et même face à un auditoire si vous êtes sollicité pour animer une conférence en tant qu’expert.

Heureusement, il y a quelques bonnes pratiques qui fonctionnent très bien pour apprivoiser cet exercice difficile.

Voici 15 astuces utilisées par les pros de la communication :

Ce dossier est réalisé à l’occasion de la Semaine Communication et RP du 25 novembre au 2 décembre 2014 sur Gautier-Girard.com.

Astuces pour prendre la parole en public

A pratiquer régulièrement

1- La lecture à haute voix

C’est un exercice incontournable pour être plus à l’aise à l’oral. Il faut que vous preniez l’habitude de lire de temps en temps des textes à haute voix pour vous familiariser avec le son, les intonations, et le rythme de votre voix. Entraînez vous à lire ces textes plus ou moins fort pour  ne pas être gêné par les variations de volume face à un auditoire. Vous devez être capable de parler plus fort sans perdre votre capacité de concentration.

2 -  Les exercices de diction

Là encore, c’est le B.A BA d’une bonne communication orale. Comme on vous l’a sûrement dit quand vous étiez petit : il faut articuler ! Pour cela, rien de tel que les exercices de diction. Vous en trouverez très facilement via votre moteur de recherche favori.

Un exemple : “Un chasseur sachant chasser sait chasser sans son chien de chasse.”

Pour corser le tout, vous pouvez répéter vos exercices avec et sans crayon dans la bouche.

3 - La respiration abdominale

Au début, pour trouver votre respiration abdominale il vous faudra être allongé dans une pièce au calme. Les mains posées sur le ventre, vous devez imaginer et sentir que vous respirez “avec le ventre”.  Essayez ensuite de solliciter votre respiration abdominale au quotidien.  La respiration profonde aide à être plus détendu et à limiter le stress. Autre avantage : elle donne plus d’amplitude à votre voix.

4 -  La communication non verbale

Face à votre miroir, utilisez votre regard et les expressions du visage pour faire passer une émotion. Un peu comme un acteur ! Les silences sont très importants lorsque vous parlez en public, notamment pour souligner un propos important. Vous pouvez aussi vous en servir pour appuyer votre message via la communication non verbale.

5 - La relaxation

En plus de la respiration abdominale, il est conseillé de pratiquer régulièrement d’autres exercices de relaxation.

Un exemple : Vous fermez les yeux et vous expirez au maximum. Ensuite, prenez le temps de visualiser vos pieds, toujours les yeux fermés,  puis de remonter lentement le long de votre corps, des chevilles à la tête. Redescendez ensuite en faisant le même parcours en sens inverse, tout en respirant lentement et profondément.

Prendre la parole en public : apprendre à se relaxer

A inclure dans la préparation d’une intervention

6 - Le message principal

Si vos interlocuteurs ne devaient retenir qu’un seul message de votre présentation, quel serait cette idée forte ? Il faut se poser cette question dès le départ parce que c’est elle qui va structurer toute votre présentation, y compris votre phrase d’accroche et votre conclusion.

7 - Une prise de parole à votre image

Ne tenez pas de copier ce qui a déjà été fait. Vous devez absolument construire votre discours selon ce que vous ressentez et ce que vous avez envie de faire passer. Vous n’êtes pas quelqu’un d’autre, vous êtes unique. Votre personnalité et vos convictions doivent apparaître dans ce que vous dites et dans la façon dont vous le dites.

8 - Des exemples concrets et éloquents

Les grandes phrases, c’est bien, mais votre communication aura beaucoup plus d’impact si vous vous appuyez sur des exemples tangibles et compréhensibles par tous.  Cela marche dans toutes les situations, quelques soient vos interlocuteurs. Donnez du concret et de l’éloquent : c’est la clé pour être bien compris.

9 - De l’entraînement, de l’entraînement et de l’entraînement

Répétez, répétez et répétez ! Vous serez beaucoup plus à l’aise et naturel si vous savez ce que vous allez dire. S’il ne s’agit pas d’une présentation construite de A à Z, relisez les points essentiels que vous devez évoquer lorsque vous parlerez. Travaillez également votre accroche et votre conclusion.

Préparation à la prise de parole en public

Avant de prendre la parole

10 - Préparation de la voix et du visage

Lisez un texte à voix haute pour chauffer votre voix, surtout si vous n’avez pas beaucoup eu l’occasion de parler avant le Jour J (ce qui est souvent le cas si vous travaillez en solo et à domicile).

Ensuite, offrez-vous une petite session de grimaces : c’est parfait pour décontracter les muscles du visage et de la bouche.

11 -  Des étirements et du calme

Pour lutter contre le trac, il faut commencer par faire quelques étirements des épaules, des bras, du cou….Ensuite, octroyez-vous un petit moment de tranquillité pour vous détendre et vous concentrer avant de plonger dans le grand bain.

12 - Langage corporel et visualisation positive

Enfin, préparez-vous à intervenir en faisant appel au langage corporel et à la visualisation positive.

Communication orale : apprendre à être à l’aise en public

Après la prise de parole

13 - Le debrief

Notez vos impressions “a chaud” : ce qui a marché,  ce qui vous a semblé moins bien, les difficultés rencontrées et les réactions de votre auditoire en fonction de vos propos / de vos exemples.

Plus tard, au calme, réfléchissez aux actions à mener pour corriger vos points faibles. Inscrivez ces actions dans votre planning pour qu’elles ne restent pas de bonnes résolutions qui seront vite oubliées.

14 - Positiver

Personne ne devient bon à l’oral du jour au lendemain. Et même les bons orateurs doivent travailler pour obtenir un bon résultat. Certains sont spontanément plus à l’aise que d’autres mais derrière une bonne prestation orale, il y a toujours du boulot.

Alors même si l’oral n’est pas votre point fort et si cela n’est pas évident pour vous, surtout au début, ne vous découragez pas !

15 - Multipliez les occasions de prendre la parole

Une grande partie du stress liée à la prise de parole vient du fait qu’elle est beaucoup trop rare (y compris durant le cursus scolaire). Vous avez donc intérêt à vous entraîner en prenant la parole en public beaucoup plus souvent. Au départ, vous pouvez tenter l’expérience dans la sphère privée via des associations, des clubs sportifs, etc… Participez à des réunions et faites entendre votre voix ! Progressivement, vous serez beaucoup plus à l’aise.

Et vous, quels sont vos conseils et vos astuces pour être à l’aise lorsque vous prenez la parole en public ?

Crédit photo : Shutterstock.com
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement