Vous voulez vous prendre un bide sur les réseaux sociaux (Facebook, LinkedIn, Viadeo, Twitter….), perdre des clients et ruiner votre image de marque ? Rien de plus simple : il vous suffit de vous inspirer des plus beaux flops de la communication sur les réseaux sociaux.

Les flops de la communication sur les réseaux sociaux

Parce qu’ils sont pressés, parce qu’ils sont stressés, parce qu’ils ne savent pas comment s’y prendre, certains entrepreneurs commettent de grossières erreurs.

Voici quelques exemples des comportements à éviter :

1 - La spam-attitude

Ce n’est pas parce que vous êtes sur les réseaux sociaux que vous devez faire n’importe quoi et vous lancer, au choix :

  • dans l’envoi de messages privés à la chaîne sans prendre le temps de savoir à qui vous vous adressez
  • dans la pollution des pages / des groupes en postant des messages commerciaux / marketing chaque fois que vous en avez l’occasion

Le “venez visiter ma page/mon site/ma boutique” et autres offres promotionnelles adressés à des internautes qui ne vous ont rien demandé va vous classer d’entrée dans la catégorie des prestataires à éviter.

2 - Jouer le mystère absolu

Si vous ne mettez pas ou peu de contenu sur votre page, si vous ne donnez aucune indication sur vous et sur votre entreprise, vous ne réussirez pas à donner envie à vos futurs clients/partenaires de vous faire confiance.

En toute logique, la création d’une page d’entreprise suppose au minimum :

  1. de consacrer du temps à publier du contenu et à actualiser vos informations
  2. de donner les éléments nécessaires pour rassurer vos clients : un lien vers vos mentions légales (c’est obligatoire : voir ici), quelques expériences professionnelles significatives, comment vous contacter….

3 -La politique de la chaise vide

Pourquoi faire autant d’efforts pour créer une communauté autour de votre page et obtenir des réactions si vous n’interagissez pas avec ceux qui participent ?  On ne crée pas une page parce que c’est la mode ou parce qu’”il faut créer une page”. On crée une page pour améliorer sa notoriété, prospecter intelligemment, fidéliser ses clients, gérer le SAV, nouer des partenariats… Donc dialoguer.

A contrario, il ne faut pas non plus se transformer en despote et tenter d’imposer ce qui peut être dit ou non (tant que les propos ne sont pas injurieux ou diffamatoires) dans les commentaires. Certaines enseignes en ont fait les frais,  comme Kookaï par exemple.

Le 1er juin 2011, sur Facebook, la marque essaie d’imposer ce qu’il faut ou non publier dans les commentaires pour ne pas avoir à faire de la gestion de crise en dehors des circuits traditionnels. Elle publie donc ce message :

Communication d’entreprise sur les réseaux sociaux

Le “bad buzz” a été immédiat puisque les commentaires ont été de plus en plus agressifs, et ce message malencontreux a été relayé sur les autres réseaux sociaux, sur les blogs….

Une grande entreprise comme Kookai a sans doute les moyens de surmonter ce type de crise et de continuer à vendre. Mais vous ?

Il est donc essentiel, AVANT d’ouvrir une page sur les réseaux sociaux, de bien réfléchir à votre ligne éditoriale et à la façon dont vous comptez utiliser votre page d’entreprise ! A ce sujet, vous pouvez consulter ce dossier : Réseaux sociaux : définir et valoriser votre image de marque

Crédit photo : merci à Steel Wool

Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement