Vous avez un rendez-vous avec un investisseur, un fournisseur, un client important ou une commission qui a une importance pour votre entreprise ? Pas de panique !

Même si vous n’avez pas l’expérience d’un orateur chevronné, voici 5  principes de communication verbale et non-verbale qui vous aideront à réussir vos rendez-vous professionnels.

Parler en public : réussir un rendez-vous professionnel

 1 - Un langage clair et adapté à votre public

Il faut que votre interlocuteur comprenne tout ce que vous dites même s’il ne connaît pas votre secteur d’activité et votre entreprise.

Il ne s’agit pas simplement de bannir le vocabulaire trop technique mais également de faire un véritable effort pour être compréhensible. Vous pouvez notamment illustrer vos propos par des exemples ou des explications imagées.

Comme le dit Warren Buffet, l’investisseur milliardaire, “quand les gens intelligents expliquent leurs idées à un orang-outang, cela améliore la qualité de leur prise de décision”.

Autre règle importante : vous devez adapter votre discours aux besoins de celui/celle qui vous écoute.   En fonction de votre interlocuteur et de l’objet du rendez-vous, ses attentes de ne seront pas les mêmes. Ne vous perdez pas dans un argumentaire standard : vous devez cibler en priorité ce qui va l’intéresser.

2 - Contrôler sa gestuelle

Si vous avez un rendez-vous important, quoi de plus normal que de se sentir un peu nerveux(se) ? Mais il ne faut pas que cela soit visible !

Les signes de nervosité vont être mal interprétés par votre interlocuteur.  La personne qui vous écoute risque en effet de croire que vous ne maîtrisez pas réellement votre sujet, ou que vous essayez de cacher quelque chose.

Vous devez vous exercer pour arriver à proscrire : le regard fuyant, serrer vos poings ou garder vos mains dans les poches,  manipuler un objet, arranger sans cesse sa coiffure ou ses vêtements, se toucher le visage, avoir un débit excessivement rapide, ….

Si le regard de votre interlocuteur vous déstabilise, regardez-le…dans les sourcils ! Il ne devrait pas s’en apercevoir et vous vous sentirez plus à l’aise.

 3 -Montrer son enthousiasme et sa passion

Ne cachez pas votre enthousiasme et votre passion ! Vous aimez ce que vous faites, vous êtes compétent et sincère, et il n’y a aucune raison de le cacher. En tant que dirigeant, vous représentez en permanence votre entreprise.

Ne laissez pas transparaître un manque d’énergie,  cela nuirait à l’image de marque de votre entreprise et à tout ce que vous essayez d’obtenir.

4 - Prévoir un ou deux messages forts

Si votre interlocuteur ne devait retenir qu’une chose de votre rencontre, que souhaiteriez-vous lui dire ? C’est très important de bien y réfléchir avant votre rendez-vous, car vous devez structurer votre argumentaire autour d’un ou deux messages forts.

Il n’y a rien de pire que de s’éparpiller dans de multiples directions… D’ailleurs, si vous avez prévu un rendez-vous avec un futur client, la lecture de ce dossier devrait vous être utile : Technique commerciale : vous voulez conclure une vente ? apprenez à choisir pour votre client !

5 - S’exercer

 Pour être à l’aise et gagner en confiance, vous devez vous entraîner. Vous pouvez vous exercer devant une glace ou vous filmer pour regarder vos petits défauts (les tics, les habitudes de langage…) et apprendre à les corriger. Il ne faut pas seulement avoir les différents éléments en tête, il faut aussi vous habituer à les dire à voix haute.

Si vous le pouvez, testez vos argumentaires lors de rendez-vous de moindre importance pour rôder votre discours et apprendre à répondre aux objections/aux questions qui peuvent être posées.

Et vous, quels sont vos conseils pour être à l’aise lors d’un rendez-vous professionnel ?

Crédit photo : Penn State 
Mettre en favoris et partagerEntreprise»Abonnement